Forbidden de Tabitha Suzuma

41TPrcPn1JL._SX331_BO1,204,203,200_[1]

Informations :

  • Éditeur : Bragelonne ( Milady Romance)
  • Collection : New Adult
  • Nombre de pages : 380
  • Date de publication livre : 22 septembre 2017
  • Date de publication ebook : 12 juillet 2017
  • Genre : NA, drame familial, amour interdit
  • Prix : 9.99 – 16.90€

Résumé :

L’amour est leur seul crime.

Un roman d’amour qui vous hantera longtemps…

« Je refuse de laisser le monde extérieur nous condamner et détruire le plus beau jour de ma vie. Celui où j’ai embrassé le garçon qui hantait mes rêves depuis toujours. Sommes-nous condamnés à nous dissimuler derrière des portes closes et des rideaux tirés ? »

Il ne reste plus grand-chose de la famille Whiteley. Le père a refait sa vie à l’autre bout du monde, la mère essaie d’en faire autant. Elle dépense plus d’argent chaque mois en alcool et en fringues qu’en pension alimentaire pour ses cinq enfants. Dans la débâcle, les deux aînés, Maya et Lochan, seize et dix-sept ans, décident de prendre les choses en main. En effet, si les services sociaux s’en mêlent, ils seront séparés, placés dans des foyers aux quatre coins du pays. Luttant ensemble pour maintenir leur famille unie, ils partagent les mêmes joies et les mêmes peines. Mais peuvent-ils vraiment s’avouer ce qu’ils ressentent l’un pour l’autre ?

Mon avis

Je vous avouerais que si, j’avais lu le résumé … Jamais, je vous dit bien : JAMAIS ! Je n’aurais lu ce roman.  Je ne suis pas une personne prude, ou pas du tout ouverte d’esprit, mais à la 1ere lecture du résumé, j’aurais eu un blocage et je n’aurais pas pu m’approprier l’histoire de Lochan et Maya.  Et, pourtant … Pourtant, je ressors complètement conquise par ma lecture.  J’ai été chamboulée par l’histoire en général de cette famille et tout cela ne m’a pas permis d’émettre un quelconque rejet sur l’histoire d’amour entre Maya et Lochan.  A dire vrai, je suis passée à côté de cette partie de l’histoire, elle était secondaire.

Lochan, est une jeune lycéen de 17 ans, un taciturne dans l’âme qui a à coeur de veiller en père de famille sur ses jeunes frères et soeur. Malgré, tout le drame qui l’habite, il a toujours su compter sur sa soeur, Maya qui a toujours, elle, endossé le rôle de mère, femme au foyer de cette famille.  Ayant accepté très jeune le rôle de parents, Lochan et Maya vont en plus d’entretenir des liens fraternels, passer à l’étape supérieur et s’aimer et ce, malgré l’interdit.

Comme dis précédemment, si j’avais lu le résumé, je n’aurais pas lu le roman comme il fallait, j’y aurais mis des apriori, des jugements, brûler Tabitha sur le bûche.  Mais il fallait oser, et Elle l’a fait, le sujet a été abordé de manière tellement sensible que soit on pourrait prendre le drame familial de Lochan comme étant une excuse pour faire passer la pilule ou bien s’y plonger et voir cet amour autrement.  Pour ma part, c’est ce qui s’est passé, j’étais tellement dans l’ambiance général du roman, dans la vie chaotique de ces jeunes enfants, la mère qui est en moi en a tellement voulu à cette mère, que la romance entre le frère et la soeur, est passée à la trappe dans mon esprit, je l’ai lu, j’en ai pris la bonne mesure.  Mais, cela ne m’a pas choqué, j’avais une telle vision de Lochan et Maya que j’en ai presque oublié leur liens de parenté.

J’ai apprécié que Tabitha au travers de Lochan, réponde aux détracteurs, qu’elle ait donné du bon sens à ses personnages.

Les personnages.  Outre Lochan et Maya, on découvre une petite fratrie, leur 3 enfants si j’ose dire – écrire -.  Chacun avec leur sale et bon caractère.  Leur importance dans la vie et dans la relation de leurs aînés.  Sans oublier cette mère … absente.

Il s’agit ici de mon 1er roman sur cette thématique : l’inceste.  Et même, si je ne cautionne pas du tout ce type de pratique et bien, ici je ne dirais pas que je l’ai accepté, mais ce n’était pas ma priorité !  Tabitha, m’a offert un très bon moment de lecture, que je vous invite à découvrir … Gardons l’esprit ouvert le temps de 380 pages, il les valent bien … Lochan et Maya, méritent d’expliquer, de raconter leur histoire.

A LIRE !!!

img_5150

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et NetGalleyFrance pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

 

 

 

Follow me back de A.V Geiger

Informations :

  • Editeur : Robert Laffont
  • Collection : R
  • Nombre de pages : 360
  • Date de publication livre : 8 juin 2017
  • Date de publication ebook : 8 juin 2017
  • Genre : YA, Web Story
  • Prix : 11.99 – 17€

Résumé :

Follow me. Love me. Hate me.
#EricThornObsessed
Agoraphobe, Tessa Hart ne parle à presque personne au quotidien, exception faite des réseaux sociaux où elle nourrit sa passion pour Eric Thorn, le prodige pop-rock de sa génération. Prenez-la pour une folle si vous voulez, mais il est le seul qui semble la comprendre, alors même qu’ils ne se sont jamais rencontrés…
Pris au piège entre son contrat et des fans envahissants au point de lui faire craindre pour sa vie, Eric se crée un faux compte Twitter pour troller l’un de ses plus gros followers, @Tessa♥Eric. Au lieu de ça, la relation qu’ils tissent sur Twitter dépasse vite tout ce qu’ils auraient pu imaginer. Et lorsque les deux se donnent rendez-vous dans la vraie vie, ce qui aurait pu être la plus belle rencontre de tout les temps vire au cauchemar…

Mon avis

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Certes le roman a eu une très bonne pub, mais vraiment je nageais dans un flou total, malgré cela, j’ai pris un réél plaisir à suivre l’histoire de Tessa et Eric.

N’étant pas une fana de la twitosphère, – j’y vais une fois, voir 3 fois par jour pour suivre quelques statuts- , mais après une telle lecture, je me rends compte qu’il y a de la vie dans la twitosphère.  Tessa, est une jeune demoiselle qui va devoir mettre sa vie scolaire entre parenthèse, car elle souffre d’agoraphobie.  Son seul contact avec le monde extérieur, si on peut parler de contact, se fait par le biais des nombreux tweets et follow qu’elle a récolté à la suite de la publication de sa fanfiction avec le chanteur en vogue : Eric Thorn.  Ne supportant que très moyennement l’hystérie de ces fans, Eric doit en plus faire face à cette fanfiction et au meurtre d’un autre chanteur.  Ne se sentant pas écouté pour son talent, Eric va se créer un profil bis au travers duquel il va pouvoir être lui, mais qui mieux que sa meilleur fan pour endosser le rôle de tampon ?

Petit roman issue de la hotte Wattpad, A.V a su donner une note de second degré à l’adresse de 1) toutes ses fanfictions qui pullulent sur le net; 2) l’hystérie des fans; 3) l’importance des réseaux sociaux sur les rapports humains.  J’ai beaucoup apprécié le rapport du Eric normal qui ne se fait pas du tout ovationner et la publication tablette de chocolat qui elle fait exploser les #RT.  Je ne suis pas une adepte du genre, mais je me suis laissée prendre au jeu car je voulais savoir comment tout cela allait se terminer, et puis soyons honnête, le début du roman m’a interpellé, cet interrogatoire de police, le sujet abordé durant ces entretiens, ne pas savoir ce qui est arrivé aux protagonistes ne pouvait que me mettre à l’aise et titiller comme il se doit ma curiosité.

Les personnages.  Eric était au top, dans ses différents rôles.  Tessa – sérieux encore ce prénom !!!???? -, tout comme Eric, m’a directement plu, dommage qu’on n’ait pas eu droit à quelques extraits de sa fanfiction ! Mais bon, son amour pour Thor était plus que suffisant.  Outre, nos héros, ont découvre #MET, je ne savais vraiment pas sur quel pied danser avec elle, elle m’a mise mal à l’aise et a éveillé ma curiosité, les enquêteurs, le staff d’Eric et la mère de Tessa.

L’histoire est très bien écrite, aucune redondance, un texte soutenu toujours dans l’action.  Je n’ai vraiment pas eu l’impression de suivre une Teenagers, une fan oui, mais encore sur ce point, on n’était pas dans l’excès. OUF !!!

En bref, très bon démarrage … Car oui la fin était tellement surprenante, j’ai dû relire le chapitre au moins 2 fois pour être sur d’avoir compris ce sursaut … Maintenant, il ne me reste plus qu’à attendre la suite !!!

img_5150

Je tiens encore à remercier l’Editeur et NetGalleyFrance pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

 

 

 

The Elements, tome 3 – The Silent waters de Brittainy C. Cherry

Informations :

  • Editeur : Hugo & Cie
  • Collection : New Romance
  • Nombre de pages : 400
  • Date de publication livre : 1er juin 2017
  • Date de publication ebook : 1er juin 2017
  • Genre : Romance contemporaine, drame
  • Prix : 9.99 – 17€

Résumé :

Notre vie est faite de moments. Certains terriblement douloureux, d’autres merveilleusement optimistes.

J’ai connu beaucoup de ces moments dans ma vie, des moments qui m’ont changée, des moments de défi. En tout cas, au cours des moments les plus importants – des plus déchirants et des plus incroyables – il était toujours là.

J’avais huit ans quand j’ai perdu ma voix. Une partie de moi m’a été volée, et la seule personne qui pouvait vraiment entendre mon silence était Brooks Griffin. Il était la lumière de mes jours sombres, la promesse du lendemain, jusqu’à ce que la tragédie le rattrape.

Une tragédie qui a fini par le noyer dans un océan de souvenirs. C’est l’histoire d’un garçon et d’une fille qui s’aimaient l’un l’autre, mais qui ne s’aimaient pas eux-mêmes. Une histoire de vie et de mort. D’amour et de promesses brisées.

Mon avis

Vous connaissez ces romans qui avant d’avoir été entamée, vous font déjà vibrer de partout, ces romans qui vont vous laisser un arrière-goût de plaisir et de frustration, car ils seront lu tellement vite, dû à une plume magique.  Vous les connaissez ces romans rare, et bien Brittainy ne va pas déroger à cette règle.  Oui, ce roman m’a encore fait du bien.

Dans ce 3eme opus, on découvre l’amoutié de Maggie et Brooks.  Alors que son père va refaire sa vie, Maggie, 6 ans va se découvrir un nouveau frère, une nouvelle soeur, une nouvelle maman et un nouvel ami : Brooks.  Quelques années après cet aménagement, le chemin de Maggie va croiser celui du Mal.  Certes, elle s’en sortira vivante, mais elle aura perdu sa joie de vivre, sa fougue et sa voix.

Au fur et à mesure de la trame, on va écouter le silence de Maggie, ses craintes, sa frustration, au travers de sa relation amoutié avec Brooks.

Le roman est beau, touchant, Brittainy arrive encore avec quelques mots simple à vous donner du plaisir.  Je vous avouerais qu’à un moment, ce silence m’a un peu pesé car je voulais tellement que Maggie sorte de son mutisme, qu’elle (re)vive.  Je voulais tellement retrouver la Maggie de 10 ans, celle qui m’avait fait rire, avec ses petits mots.  Mais il s’agit d’un roman-vibrato et donc, je me doutais bien qu’on n’allait pas juste suivre Maggie.  En parrallèle, on découvre Brooks qui va se retrouver être le miroir de Maggie, Son drame, m’a boulerversé et surtout qu’il est lui, aussi lié à ce 3eme élement qu’est l’eau …. J’en ai râlé, car j’avais cette sensation de revenir en arrière, alors qu’on est censé avancer dans l’histoire, j’en ai pleuré de frustration, pour eux et pour moi.

Je ne serais vous dire ce qui a prédominé dans ma lecture entre le plaisir et la satisfaction d’avoir encore été touchée par Brittainy.

J’espère que le dernier opus, me laissera intact car pour le moment, je suis encore un peu guimauve.

NB : Il est rare les fois ou je lis les remerciements des auteurs, non pas que je boude cette partie du livre, mais après une lecture, formidable j’ai plus tendance à vouloir moi remercier l’auteure pour le bon moment.  Toujours est-il qu’en lisant les remerciements/Note de l’auteure, plusieurs faits ont retrouvé du sens, et quelques interrogations, comme la longueur du silence de Maggie on trouvé leurs réponses.

 

Je tiens encore à remercier l’Editeur et plus particulièrement Magali et Déborah pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

*******************

T1

T2

Les Somber Jann, tome 1 – Jaylen de Cynthia Havendean

img_6274

Informations :

  • Editeur : Auto-Edité
  • Collection :
  • Nombre de pages : 374
  • Date de publication livre : xxx
  • Date de publication ebook : 10 mai 2017
  • Genre : Thriller, drame
  • Prix : 9.49€

Résumé :

J’habite dans la ville de Williston, dans le Dakota du Nord, l’étrange famille Somber Jann s’installe juste en face de chez moi Je suis Engy, une jeune fille de 16 ans. Un soir, avant d’aller à une fête bien arrosée, je me retrouve poursuivie par un groupe d’inconnus. Juste avant qu’ils ne m’enlèvent, mon voisin arrive à mon secours. Tel un psychopathe, d’un seul coup de couteau agile, Jaylen tue de sang-froid mon agresseur. Avait-il déjà tué avant ce soir-là ? Me sentant redevable, intriguée et attirée face à mon sauveur, je ne cesse d’espionner cette famille. Je tente par tous les moyens de m’approcher de lui. Ce que je ne sais pas encore, c’est que je suis en danger à ses côtés Maintenant, j’en sais trop sur cette famille Je suis la captive non pas d’un héros, mais d’un tueur en série !… Pour les 16 ans et plus.

Mon avis

Lorsqu’Audrey, admin de la page Dark Romance, nous a proposé cette lecture.  J’ai foncé, comme pas mal de nos acolytes.  La seule chose qui n’était pas prévue au programme c’était de voir la date de publication repoussée à deux reprises.  Je me suis même demandée si la partie dark, ne reposait pas là, en grande partie : nous faire languir, suer et végéter devant notre compte Amazon.  Il était donc tout naturel qu’après deux fausses joies, je bondisse sur le roman à sa sortie et je ne regrette pas d’avoir attendu … Si, je regrette d’avoir attendu mais le roman est tellement bon, que je pardonne Cynthia.

Comme dis précédemment, le roman a été proposé sur la page DRF, et donc mon système nerveux c’était préparé à une dark romance, mais au bout de quelques chapitres.  Je l’aurais mis dans cette catégorie mais pas totalement, car il a pas mal de relents de thriller.  Fait que j’ai acté avec l’auteure sur mon compte Insta’.

Alors qu’elle se rend à une soirée avec sa BFF, Engy va se faire agresser elle ne devra son salut et l’échec de son enlèvement que part l’intervention de son mystérieux et  nouveau voisin : Jayden Somber Jann.  Elle avait déjà été intriguée par cette famille, qui ne sort jamais ses ordures, mais ce sauvetage sera le déclencheur à vouloir creuser un peu plus sur ses voisins.  Malgré sa promesse de les oublier, Engy va fauter et sera kidnapper par le Somber Jann.

J’ai savouré la story, comme dis précédemment à force de voir la date de sortie reporté, je n’attendais plus rien de cette histoire, juste la lire, histoire de voir ce que l’auteure voulait nous proposer. J’ai été agréablement surprise de prendre mon pied avec les frères Somber Jann. Ils sont nerveux, ils vous mettent mal à l’aise, beau, tellement imbu de leur personne et du mal qu’ils pourraient vous faire qu’ils ont l’impression de voler plutôt que de marcher.

Certes le roman est un thriller, mais il y a aussi de la romance, j’avais craint le pire et de nouveau un ravissement m’a parcouru : On ne change pas l’âme d’un tueur, amour ou pas ! Merci Madame. Oui, c’est psychologiquement dur, je me sui demandée si Engy n’avait pas été la reine des garces dans une autre vie pour devoir subir tout cela. Oui, elle les a provoqué. A sa place, j’aurais déjà déménagé en Alaska, et pourtant je la comprends.

Outre nos quator, on découvre des personnages annexes, dont le BFF d’Engy. J’ai aimé son combat pour son ami, même si j’avais envie de lui dire qu’il n’était pas un chat et encore moins dans un partie de Mario Bros : Tu n’as qu’UNE vie, don’t forget.

Par ailleurs, j’ai découvert une auteure a la plume saisissante, froide et tellement juste dans sa trame. Elle reste fidèle à sa thématique. On stress avec les héros, tout va crescendo et ça m’a fait un bien fou ! J’ai tout adoré dans ma lecture.

Vivement la suite …

Photo

Amours en ligne, tome 1 – Rencontre virtuelle de Megan Erickson et Santino Hassel

img_6299

Informations :

  • Editeur : MxM Bookmark
  • Collection :
  • Nombre de pages : 303
  • Date de publication livre : 26 avril 2017
  • Date de publication ebook : 26 avril 2017
  • Genre : M/M
  • Prix : 5.99 – 17 €

Résumé :

Je comptais les mois jusqu’à la fin de mon déploiement, passant mes journées à travailler sur des véhicules militaires, et mes nuits à jouer à des jeux vidéo pour me distraire jusqu’à ce que je puisse oublier le sergent-chef Garrett Reid.

C’est à ce moment-là que je l’ai rencontré : Kai Bannon, un compagnon de jeu qui possédait une célèbre chaîne de streaming.

Je n’aurais jamais pensé devenir obsédé par quelqu’un, encore moins un ancien roval. Et je n’aurais jamais pensé qu’il pourrait me remarquer moi ; un gars connu pour sa brutale honnêteté et son air renfrogné. Je n’avais pas prévu que notre amitié en ligne pourrait se transformer en quelque chose qui me garderait éveillé la nuit ; d’heures de discussion en sessions coquines via webcams interposées.

Mais c’est arrivé. Et maintenant, je ne peux pas arrêter de penser à lui. Dans mon esprit, notre premier rendez-vous irl est parfait. Il m’embrasse, me ramène chez lui et c’est le début du grand amour. Sauf que, comme la plupart des choses dans ma vie, rien ne se passe pas comme prévu.

Mon avis

Je ne suis pas une MMeuzzz dans l’âme et lorsque je lis un roman dans le genre littéraire, j’en attends toujours énormément et pour le coup, j’ai été agréablement surprise d’apprécier, que dis-je de savourer ma lecture du début à la fin.
Une histoire simple et pourtant belle, tellement belle.

Tandis qu’il vit sa dernière mission en Afghanistan, Garret noie son ennuie sur les jeux en réseau, mais lorsque son personnage se fait tuer par Samwise, il n’a qu’une idée en tête : traquer sa proie et lui faire bouffer sa danse de la joie.
Mais en traquant sa proie, Garret va découvrir que derrière ce personnage très connu pour son talent, et son statut de ga(y)mers se cache un beau jeune homme – qui n’a jamais caché son homosexualité – : Kai.

Bon! Je ne suis pas une adepte des jeux en ligne and co. Je pense que la dernière fois que j’ai touché une manette, c’était pour jouer à Mario Bros. Oui, oui j’ai besoin de me rassurer et de me dire que je n’ai pas du tout vieilli. Comme, Garret, je me suis prise au jeu d’épier les petites apparitions de Kai sur son compte, j’aurais pu endosser le rôle de modérateur, au vu des détracteurs qui le suivent, mais pas delà à faire un don. J’ai mes limites.

L’histoire d’amour tout d’abord virtuelle entre nos héros est simple et pourtant, j’avais craint le pire pour Garret. Pas seulement dû au fait qu’il s’était déjà grave entiché de Kai, mais à cause du mal qui ronge Kai. J’ai aimé cet aspect de l’histoire les auteurs ne jouent pas au psy, même si je dois dire que ce type de mal est souvent associé aux accro’s des jeux en ligne. On pourrait trouver que le lien est trop facile, mais il est traité de manière tellement simple que je n’en ai pas voulu aux auteurs.

Autre fait qui m’a plu, mais vraiment plu dans les rapports entre Kai et Garrett : les parties HOT, ne sont pas du tout censurées !!!
Tout est dit – et fait – sans tabou, on ne nous donne pas des peut-être, mais des faits/actes/sensations concrets. On ressent leurs plaisirs, on vibre et on a droit à quelques coups de chaleur en passant.

Pour ce qui est des personnages, je ne vais pas m’étaler sur mon attachement sur eux, pour eux.  Ils étaient touchants, sensibles et beaux.  En bref, j’ai été en totale symbiose avec eux.

Après une telle lecture, je ne peux que tomber amoureuse de la plume du duo d’auteurs, de leur s personnages, de l’histoire … DE TOUT !  Hâte de découvrir les autres histoires en lignes…

Vivement la suite !!!!

 

Photo

Stay with me de Audrey Alba

Informations :

  • Éditeur : Harlequin France
  • Collection : HQN
  • Nombre de pages : 303
  • Date de publication livre : xxx
  • Date de publication ebook : 24 mai 2017
  • Genre : Romance contemporaine
  • Prix : 3.99€

Résumé :

Parviendra-t-il à la convaincre de rester plus d’une nuit ?

Mona ne croit plus à l’amour. En fait, elle ne croit plus vraiment aux hommes en général, ni à leur capacité à l’envoyer au septième ciel. C’est d’ailleurs ce qu’elle est en train d’expliquer à son amie Anaïs dans l’ascenseur du prestigieux hôtel parisien dans lequel elles séjournent, quand un inconnu se permet d’intervenir. Sa proposition est aussi inattendue qu’audacieuse : si elle consent à coucher avec lui, il lui promet la meilleure nuit de sa vie. Troublée par le charme et l’assurance de cet homme, elle accepte. Mais, au petit matin, la séparation est un peu plus difficile qu’elle ne l’imaginait…

Mon avis

Cette auteure a su me faire du bien du début à la fin et en diagonale. J’ai directement accroché à l’histoire funny-lovely de Mona et Mike … My M&M’s !!!

Alors qu’elle participe à un week-end professionnel dans la capitale, avec sa BFF/collègue, Anaïs, Mona – qui a quelques verres dans le nez -, va percuter le beau Mike et ne va pas manquer en passant de lui dire tout le bien qu’elle pense des êtres de son espèce.  Elle aurait pu s’attendre à toutes les répartis du monde sauf, celle ou Mike lui propose de lui offrir la belle nuit – HOT – de sa vie.

Dans le fond l’histoire est assez simple, un gars qui propose une nuit de folie à une jeune demoiselle.  Elle qui s’en sort avec une big party de rodeo … Des papillons dans le bidou, une envie de reprendre contact mais un sale passé l’en empêche … Tout le tintouin habituel.  Mais voilà ! J’ai adoré ma lecture, peut-être que ce roman tombait à pic, que j’avais besoin d’être un peu rassurée. J’ai tout apprécié, dans le texte, l’écriture, la simplicité des choses, le fait que l’auteure ne fasse pas durer sa trame, des héros too much, attachants, pas du tout chiant, rentre dedans … En bref … Tout était bon et bien fait !

Au travers de ce bon moment, j’ai découvert une auteure.  J’espère pouvoir lire d’autres romans de son cru, histoire de me dire que ceci n’était pas un mirage mais le début d’une belle histoire … Une petite suite … Très vite Anais et le biker ou le frère !!!

Affaire à suivre ^-^

Résultat de recherche d'images pour "electrochoc"

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Mélanie et NetGalley pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

Clash, tome 2 – Passion coupable de Jay Crownover

Informations :

  • Éditeur : Harlequin France
  • Collection : &H
  • Nombre de pages : 280
  • Date de publication livre : 31 mai 2017
  • Date de publication ebook : 31 mai 2017
  • Genre : Romance contemporaine
  • Prix : 9.99 – 14.90€

Résumé :

Le désir n’obéit à aucune loi

Une fille à papa, sans diplômes, sans travail, menteuse et petite délinquante. Avett n’a aucune illusion sur l’image que se fait d’elle son avocat bien sous tous rapports. Quaid Jackson, rasé de près, costume à deux mille dollars, sex-appeal à damner une sainte – ce qu’elle est très loin d’être –, est sans doute le seul à pouvoir lui épargner la prison aujourd’hui. Alors qu’elle s’est juré de revenir sur le droit chemin, coucher avec l’homme qui tient son avenir entre ses mains serait sans doute la plus mauvaise décision possible… Mais n’est-ce pas sa spécialité ? Si elle en est là aujourd’hui, c’est parce qu’elle a toujours été incapable de faire le bon choix…

Mon avis

Nice, nice … Nice … Tout était nice dans cette story

Après tous les bonds de joie que j’ai fait lors de ma lecture précédent, ce tome était plus qu’attendu ! Je dirais même ULTRA attendu.

Même si cet opus suit directement en chassé-croisé la story de Sayer et Fuller. Elle revient en grande partie sur le drame survenu durant l’opus d’Asa.

Tandis qu’Avett attend son procès pour complicité de cambriolage, elle va devoir avant toute chose préparer sa défense avec le Jedi du plaidoyer : Quaid Jackson.

L’histoire entre nos héros ne traine pas. On ressent directement l’alchimie entre Quaid et Avett. Leur différence d’âge ne m’a pas mise mal à l’aise bien au contraire. Je dois dire j’ai vite oublié ce détail. Jay nous offre encore une belle histoire d’amour.
Après une 1ere partie vite clôturé, je ne savais pas trop à quoi m’attendre,je ne voulais pas me retrouver à juste suivre nos tourtereaux durant leur lune de miel.  Mais Jay, va profiter de sa trame de fond, pour insuffler un petit vent de suspense, ce qui ne sera pas mauvais pour Avett, et sa petite prise de conscience face à ses actes et leurs conséquences dans le futur que cela soit pour elle et pour ceux qu’elle aime.

Les personnages. Quaid m’avait déjà graveeeeeee tapé à l’œil. Certes, je ne sors pas avec un oeil au beurre noire de plaisir, mais avec un nid de papillon dans le bidon. On sent la maturité du personnage. Il est fort et tendre. Addict et touchant. J’ai encore fait quelques bons de plaisir avec Quaid. Il m’a fait un peu penser à Rome, les même traits, la même profondeur. Certes pas les mêmes blessures, mais dans le fond miu caliente ces militaires !

Une fois de plus Jay nous offre encore un très bon moment, sur fond de MM, mais soyons clair, la relève a très très bien assurée par les SpinOfeurs. Des personnages sensibles, tendres, et touchants. En bref, toujours au TOP.

Affaire à suivre … De très près !!!!!!

Résultat de recherche d'images pour "electrochoc"

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Romy et Melissa pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

****

51kshUJmXaL[1].jpg