Des étoiles dans la mer de Natasha

Des étoiles dans la mer par [Boyd, Natasha]

Informations :

  • Editeur : MxM Boookmakers
  • Colelction : Romance Passion
  • Nombre de pages : 355
  • Date de publication livre : xxx
  • Date de publication ebook : 27 septembre 2017
  • Genre : Romance contemporaine, NA
  • Prix : 5.99€

Résumé :

Livvy a pris la fuite. Elle s’est échappée là où personne ne pourra jamais la retrouver.
Mais dans le cottage isolé où elle se réfugie, il y a déjà Tom, un mystérieux inconnu, qui est là pour des raisons personnelles.
Dans l’intimité de ce cottage abandonné, au cœur de la nature sauvage de l’île, leur connexion immédiate est impossible à ignorer. Mais alors qu’ils fuient leur histoire et refoulent leurs secrets, le passé les rattrape et bouleverse leurs vies de façon inimaginable.
Malgré leurs sentiments profonds et leur alchimie puissante, ils devront se battre contre un enchevêtrement de mensonges et surmonter les blessures de leur passé. La vérité, en émergeant, fera peut-être plus de mal que de bien.

Mon avis

J’ai eu de très bons échos sur cette histoire et je dois dire que même si la rumeur est très très bonne, je ne m’attendais pas à tant de frissons partout partout dans mon bidou !

6 ans après la fuite et le décès prématuré de sa grande soeur – Abby -, Livvy décide comme son aîné de quitter le coccoon familial pour s’enfermer dans le cottage de sa grand-mère afin de connaitre les raisons qui ont poussé, Abby à partir et quel rôle a tenu Whit Cavanaugh dans ce drame.

Même si l’histoire commence par le drame de Livvy, elle va vite faire la connaissance de Tommy son alter-ego dans les blessures de la vie.  La trame est racontée par nos héros, on suit leur périple, leur quête de vérité, d’amour, et leur volonté de faire leur deuil.

Il est vrai que j’ai pris du temps à me lancer dans ma lecture et je ne regrette nullement d’avoir pris mon temps pour savourer comme il se doit cette lecture qui m’a prise aux trippes.  Tommy m’a directement plu avec son côté ours mal-léché, on ressent directement qu’il cache quelques menus secrets à Livvy.  Livvy pour sa part est touchante, elle m’a donné envie de la dorloter comme mes filles lorsqu’elles font un mauvais rêve.  Un duo d’écorché vif qui vont apprendre l’un de l’autre et à grandir dans le même temps.

Pour un premier roman de l’auteure, je ressors conquise par sa plume, sa douceur, elle a su mettre des mots, des faits, du ressenti au bon endroits, au bon moments.  Tout était bon, je ne dirais pas que j’ai eu l’impression de lire un CoHo, mais on y était presque du point de vue des sensation, des frissons.

Enfin, très très belle découverte !

Résultat de recherche d'images pour "electrochoc"

Je tiens encore à remercier l’Editeur et NetGalleyFrance pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

 

Publicités

Jayden et Cassie, tome 1 de Carine C.

Jayden et Cassie T1: Tome 1 par [C., Carine]

Informations :

  • Editeur : Auto-Edité
  • Collection : xxx
  • Nombre de pages : 150
  • Date de publication livre : xxx
  • Date de publication ebook : 2 octobre 2017
  • Genre : Romance contemporaine, NA
  • Prix : 2.99€

Résumé :

Jusqu’à cet été, je gérais ma vie. Et puis, Jayden Conor est venu tout foutre en l’air…

Mon avis :

J’étais plus qu’impatiente de lire ce 1er opus qui au vu des petits extraits proposés par l’auteure ne pouvait que nous promettre un très bon moment de lecture.  Mais voilà même si dans le fond il y avait quelques choses, la forme elle n’a pas pris.  Le texte souffrait encore énormement de fautes de frappes, de syntaxe, d’inattention.  C’était dur, vraiment, dur.  Je ne voudrais pas décourager les futures lectrices, car tout le monde peut faire des fautes, passer à côté, à force de voir le texte.  Mais là, pour le coup, ça m’a un peu fait décrocher.

Un peu, car comme je l’ai dis, il y a une histoire malgré tout, un peu déjà-lu, on ressent que l’auteure a été grandement inspiré et nous offre un NA classique.  Pour cela, j’ai continué à lire car je voulais voir comment Carine allait faire évoluer ses personnages.  Comment Cassie allait accepter le fait d’être aider par le beau Jayden.  Connaitre un pan des tensions entre les mâles Conor.  Bref, la curiosité m’a tenu éveillé.  Mais il ne suffit pas d’être curieuse pour lire un roman, il faut aussi donner l’envie.

Enfin, roman prometteur dans le fond qui a manqué d’une bonne correction avant envoi.

Je tiens encore à remercier l’auteure pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

My Escort Love, tome 2 de Laura S. Wild

Informations :

  • Éditeur : Hugo & Cie
  • Collection : New Romance / Hugo Roman
  • Nombre de pages : 380
  • Date de publication livre : 6 juillet 2017
  • Date de publication ebook : 6 juillet 2017
  • Genre : Romance contemporaine, New Romance
  • Prix : 7.99 – 17€

Résumé :

Constance et Noah sont partis vivre à New York : la jeune femme a réussi à intégrer l’école d’art de ses rêves, et l’ancien escort boy a enfin laissé son passé derrière lui…

Définitivement? Pas si sûr. Car lorsque la famille de Noah apprend les circonstances de sa rencontre avec Constance et qu’un autre homme entre dans la vie de la jeune femme, tout vole en éclats.

Ce devait être un nouveau départ, une nouvelle vie, mais rien ne se passera comme prévu. Constance et Noah vont devoir faire face à un passé tenace et à un futur qui s’annonce plus que jamais incertain.

Et si le rêve américain se transformait en cauchemar..?

Mon avis

A la fin du précédent opus, j’avais hâte de voir comment les personnages – Constance et Noah -, allaient évoluer.  Après être sorti totalement du caneva classique, ce petit vent de fraicheur m’avait fait du bien et pour le coup, je sors un peu troublé par ma lecture.

Troublé, car même si j’ai passé un bon moment dans l’ensemble, il y a eu pas mal de longueurs dans les dialogues, les évènements dans leurs vies New-Yorkaise, que j’ai eu envie de secouer tous les personnages, pour leur dire d’aller droit au but et d’un autre côté, je lisais tout cela que d’un oeil car je craignais la suite … Pas du tout bipolaire du livre !

Constance et Noah, vont vivre pas mal de rebonds ce qui mettra à mal – si je puis dire – leur relation, plus qu’atypique.  Constance a quelques fois fait la sourde oreille et d’un autre côté, elle avait le girl Power.  Donc, ce n’est pas de ma faute si je ne savais pas sur quel pied danser avec Elle … Il faut toujours un coupable ! Oui, oui …

Noah, pour sa part, je l’ai bien aimé.  Je dirais même un petit peu plus que dans le précédent tome.  Il était plus terre-à-terre, un peu lunatique, mais dans l’ensemble : Miu Caliente !!!

On découvre de nouveaux personnages, qui arrivent à donner une certaine dynamique à la story.

Laura, a su faire évoluer ses personnages, malgré quelques crises de nerfs et de stress, de longueurs dans le texte … Dans l’ensemble le pari est – encore – réussi.

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Stéphanie et Déborah pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

********

Couverture de My escort love

Furious Rush, tome 1- Furious Rush de S.C Stephens

Informations :

  • Éditeur : Hugo & Cie
  • Collection : New Romance
  • Nombre de pages : 360
  • Date de publication livre : 6 juillet 2017
  • Date de publication ebook : 6 juillet 2017
  • Genre : Romance contemporaine, amour interdit, rivalité
  • Prix : 9.99 – 17€

Résumé :

Mackenzie Cox a beaucoup de choses à prouver. Fille d’un pilote de moto de légende, elle veut montrer à ce milieu sportif dominé par des hommes qu’elle a hérité du talent de son père. La dernière chose dont Kenzie a besoin est que ces projets soient contrariés par le tout nouveau pilote de son équipe rivale, Hayden Hayes. Issu du monde des courses de rue illégales, Hayden trouble immédiatement Kenzie.

Kenzie et Hayden se challenge mutuellement sur le circuit et cette énergie électrique se transformera bientôt en une intense, et absolument interdite, attirance.

L’unique règle qui régit les rapports entre les deux équipes concurrentes est : aucun contact. Kenzie fait son possible pour respecter les règles mais lorsque son équipe rencontre une crise financière, elle cherche de l’aide auprès d’Hayden. Et si lors de ces rendez-vous nocturnes secret, la tension monte encore d’un cran, Kenzie a trop à perdre pour laisser libre cours à ses désirs. Surtout lorsqu’elle commencera à soupçonner Hayden de continuer les courses de rue illégales.

Mon avis

Après avoir été des associés les Cox et les Bennetti, ne partagent plus qu’une chose : leur circuit de course.  Aucun contact n’est autorisé entre les deux équipes, sauf sur la piste afin de faire échouer le concurrent.  Jusqu’au jour ou Kenzie Cox, – la seule fille du circuit -, va faire la connaissance – officielle – d’Hayden le nouvel espoir des Benetti.  Malgré l’interdiction qui plane au-dessus de leurs têtes, ils vont braver l’interdit et s’aimer.

Bon ! Je ne sais pas ce qu’il s’est passé avec notre coureur(euse) de course, Kenzie, mais elle n’a pas mis le turbo diesel dans sa relation avec Hayden.  Certes, on capte directement la thématique de fond – Roméo et Juliette -, mais on aurait pu mettre la 2ème dans la relation de nos tourtereaux.  A 30 ans, et autant indécise, c’est assez déstabilisant.  Attention, cela ne m’a pas tant perturbé, ou agacé, car l’auteure a quand même su nous donner une histoire autour du circuit (il)légal et de bons rebondissements.

SC n’est pas une inconnue dans mon registre, je l’ai découverte avec sa série  » Toughtless », – Kiera ..GGRRRRRRRRRRRRR !!! – et il était important – pour moi – d’arriver à m’approprier son 1er rôle féminin.  Je n’y suis pas encore, mais on est quand même passé à l’étape au-dessus de Kiera.  Hayden, a été au TOP.  Il m’a fait du bien.  Oui, je pense que SC maitrise mieux ces mâles.  Il avait tout pour me mettre à l’aise et me donner du plaisir.

Comme dis précédemment, on a droit à une histoire, qui m’a permis de faire défiler les pages, de capter mon attention. Je voulais connaitre le fin mot : un end à la Shakespeare ou total chamboulement !!!! -> Je vais quand même pas TOUT vous dire !!!

Enfin, de petites longueurs, mais dans l’ensemble le roman se laisse lire …

Affaire à suivre.

Résultat de recherche d'images pour "electrochoc"

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Marie et Déborah pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

 

Le contrat, tome 3 de Tara Jones

Informations :

  • Éditeur : Hugo & Cie
  • Collection : New Romance
  • Nombre de pages : 380
  • Date de publication livre : 15 juin 2017
  • Date de publication ebook : 15 juin 2017
  • Genre : Romance contemporaine
  • Prix : 7.99 – 17€

Résumé :

Barbie et Lancaster s’apprêtent à couler des jours heureux maintenant qu’ils sont mariés mais le chemin, pour eux, sera encore long. Surtout quand Barbie va découvrir qu’il y a encore des secrets entre Lancaster et elle. Des secrets terriblement douloureux pour elle. Barbie est amoureuse mais elle manque encore terriblement de confiance en elle et dans les autres. Et ses doutes lui ont fait faire déjà de graves erreurs. Le couple vit maintenant à New York et le danger rôde autour d’eux.

Lancaster et Barbie vont devoir se battre pour dépasser tout ce qui les sépare.

Mon avis

Mais que s’est-il passé ? Je pensais qu’on avait laissé derrière nous tout nos petits soucis, ma petite Barbie.  A la fin du tome 2, on était même devenue amies et là POUF ! Un petit secret, et on retourne au point de départ !!!! ARF !!!! Je savais qu’on n’aurait pas du rester éloigné trop longtemps.  C’est la faute de Tara, je lui avais dit de me donner de tes nouvelles, que je n’avais rien contre le faite de pirater son ordi, afin de booster la nouvelle Barbie !!! ARF  !!! Pour ta peine, Tara … Je ne demanderais plus une série de 10 tomes, mais 11 ! * tire la langue *.

Bon ! Vous l’avez compris, même si j’ai apprécié de retrouver les BBS, je n’ai pas totalement adhéré au discours/agissements de Barbie.

Alors que Barbie et Lancaster, viennent de se promettre un amour à durée (in)déterminé, Lancaster n’a pu cacher à Barbie leur passé commun et son petit secret de jeunesse.

Le roman tourne en grande partie sur le manque de confiance de Barbie à l’égard de Lancaster.  Non contente de tergiverser sur ces nombreux doutes, Barbie va se permettre des propos qui m’ont mise mal l’aise.  Ces sous-entendus, menaces étaient déplacés.  Lancaster, lui a fait confiance et elle n’a pas – en mon sens – agit comme il le fallait.  Je peux comprendre que ce n’est pas le type d’annonce auquel on s’attend de son compagnon, mais elle a été dur avec celui-ci.  Outre, cela Barbie a encore pas mal de doutes sur la manière d’aborder son amour à l’égard de Lancaster.  Je pensais vraiment qu’elle avait fait un grand pas en avant, sur ce point.  Mais le doute était sous-jacent, et il a éclate avec l’annonce de Lancaster.

Certes, tout cela était nécessaire pour eux.  Mais long pour la trame.  Le moment de suspense entraperçu dans le tome 2, prend du temps à se remettre sur la table. Je regrette qu’il soit arrivé si tardivement et qu’il ait été  vite clôturé.

Outre nos héros on retrouve les amis de nos BBS : Luke et Aidan, qui m’ont encore bien fait rire ! Une porte est restée entrouverte avec nos – possible – couples : Prions pour que …

Oui, j’ai retrouvé Tara et cela m’a fait plaisir surtout avec la longue attente, mais je voulais autre chose.  Une autre évolution dans la relation de ces personnages. J’ai plus ressenti ma lecture comme un interlude, je n’ai pas eu cette sensation de fin que cela soit avec la série en générale ou bien avec nos héros.  Donc, je sors de cette lecture mi-figue mi-raisin.

Enfin, petite lecture attendu, apprécié malgré mes petits déboires et dont j’espère y voir une suite.

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Stéphanie et Déborah pour l’envoi de ce Service-Prese

Photo

******

Forbidden de Tabitha Suzuma

41TPrcPn1JL._SX331_BO1,204,203,200_[1]

Informations :

  • Éditeur : Bragelonne ( Milady Romance)
  • Collection : New Adult
  • Nombre de pages : 380
  • Date de publication livre : 22 septembre 2017
  • Date de publication ebook : 12 juillet 2017
  • Genre : NA, drame familial, amour interdit
  • Prix : 9.99 – 16.90€

Résumé :

L’amour est leur seul crime.

Un roman d’amour qui vous hantera longtemps…

« Je refuse de laisser le monde extérieur nous condamner et détruire le plus beau jour de ma vie. Celui où j’ai embrassé le garçon qui hantait mes rêves depuis toujours. Sommes-nous condamnés à nous dissimuler derrière des portes closes et des rideaux tirés ? »

Il ne reste plus grand-chose de la famille Whiteley. Le père a refait sa vie à l’autre bout du monde, la mère essaie d’en faire autant. Elle dépense plus d’argent chaque mois en alcool et en fringues qu’en pension alimentaire pour ses cinq enfants. Dans la débâcle, les deux aînés, Maya et Lochan, seize et dix-sept ans, décident de prendre les choses en main. En effet, si les services sociaux s’en mêlent, ils seront séparés, placés dans des foyers aux quatre coins du pays. Luttant ensemble pour maintenir leur famille unie, ils partagent les mêmes joies et les mêmes peines. Mais peuvent-ils vraiment s’avouer ce qu’ils ressentent l’un pour l’autre ?

Mon avis

Je vous avouerais que si, j’avais lu le résumé … Jamais, je vous dit bien : JAMAIS ! Je n’aurais lu ce roman.  Je ne suis pas une personne prude, ou pas du tout ouverte d’esprit, mais à la 1ere lecture du résumé, j’aurais eu un blocage et je n’aurais pas pu m’approprier l’histoire de Lochan et Maya.  Et, pourtant … Pourtant, je ressors complètement conquise par ma lecture.  J’ai été chamboulée par l’histoire en général de cette famille et tout cela ne m’a pas permis d’émettre un quelconque rejet sur l’histoire d’amour entre Maya et Lochan.  A dire vrai, je suis passée à côté de cette partie de l’histoire, elle était secondaire.

Lochan, est une jeune lycéen de 17 ans, un taciturne dans l’âme qui a à coeur de veiller en père de famille sur ses jeunes frères et soeur. Malgré, tout le drame qui l’habite, il a toujours su compter sur sa soeur, Maya qui a toujours, elle, endossé le rôle de mère, femme au foyer de cette famille.  Ayant accepté très jeune le rôle de parents, Lochan et Maya vont en plus d’entretenir des liens fraternels, passer à l’étape supérieur et s’aimer et ce, malgré l’interdit.

Comme dis précédemment, si j’avais lu le résumé, je n’aurais pas lu le roman comme il fallait, j’y aurais mis des apriori, des jugements, brûler Tabitha sur le bûche.  Mais il fallait oser, et Elle l’a fait, le sujet a été abordé de manière tellement sensible que soit on pourrait prendre le drame familial de Lochan comme étant une excuse pour faire passer la pilule ou bien s’y plonger et voir cet amour autrement.  Pour ma part, c’est ce qui s’est passé, j’étais tellement dans l’ambiance général du roman, dans la vie chaotique de ces jeunes enfants, la mère qui est en moi en a tellement voulu à cette mère, que la romance entre le frère et la soeur, est passée à la trappe dans mon esprit, je l’ai lu, j’en ai pris la bonne mesure.  Mais, cela ne m’a pas choqué, j’avais une telle vision de Lochan et Maya que j’en ai presque oublié leur liens de parenté.

J’ai apprécié que Tabitha au travers de Lochan, réponde aux détracteurs, qu’elle ait donné du bon sens à ses personnages.

Les personnages.  Outre Lochan et Maya, on découvre une petite fratrie, leur 3 enfants si j’ose dire – écrire -.  Chacun avec leur sale et bon caractère.  Leur importance dans la vie et dans la relation de leurs aînés.  Sans oublier cette mère … absente.

Il s’agit ici de mon 1er roman sur cette thématique : l’inceste.  Et même, si je ne cautionne pas du tout ce type de pratique et bien, ici je ne dirais pas que je l’ai accepté, mais ce n’était pas ma priorité !  Tabitha, m’a offert un très bon moment de lecture, que je vous invite à découvrir … Gardons l’esprit ouvert le temps de 380 pages, il les valent bien … Lochan et Maya, méritent d’expliquer, de raconter leur histoire.

A LIRE !!!

img_5150

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et NetGalleyFrance pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

 

 

 

After, tome 8 – Nothing More #1 – Landon Gibson d’Anna Todd

Informations :

  • Éditeur : Le Livre de Poche
  • Collection : Romance
  • Nombre de pages : 352
  • Date de publication livre : 31 mai 2017
  • Date de publication ebook : 7 juillet 2016 ( Hugo & Cie)
  • Genre : NA, Romance contemporaine, New Romance
  • Prix : 7.30€

Résumé :

New York. Landon est étudiant et travaille dans un café branché sur son temps libre. Il est bien décidé à prendre son destin en main. Seulement, le sentiment de solitude créé par l’absence de Dakota, son ex-petite amie, ne s’atténue pas. Et ce, malgré la présence indéfectible de sa coloc Tessa. Il fait la rencontre de Nora, une fille libérée et sensuelle avec qui il est prêt à entamer une relation, mais c’est face à son ex qu’il se retrouve lors du premier rendez-vous. Sa longue et belle histoire avec Dakota va-t-elle renaître ou est-ce la jalousie qui la fait revenir vers lui ?

Mon avis

Pas que j’ai moins aimé ce tome, mais je savais à quoi m’attendre de Landon, le gentil boyscout, le fils-gendre-papa idéal … Monsieur Parfait ! Mais crotte, qu’est-ce que j’ai eu envie de le secouer face à tant d’inaction de sa part.  Il quitte tout pour les beaux yeux de sa petite amie d’enfance, il s’imaginait  » A l’amour, à la vie », il se fait plaquer par celle-ci, et je peux comprendre qu’il est du mal à se remettre d’une telle peine surtout que l’on sent que c’est un homme qui se donne à 100% dans tout ce qu’il entreprend, mais je n’ai pas compris pourquoi il ne se donnait pas une vrai chance avec Nora !

Pourquoi nous – me – faire languir de la sorte.  Oui, il doit d’abord mettre sa relation avec Dakota derrière lui, mais je ne suis pas dingue, cette demoiselle fait tout pour le garder sous le coude et lui tombe dans le panneau les deux pieds dedans.

J’ai apprécié la retenu de Nora, face aux agissements de Landon, même si à sa place je l’aurais secoué et fait un croche-pied à Dakota.

Enfin, ça c’est pour la partie rageuse de l’histoire … Outre, cela on découvre un peu plus Monsieur Parfait dans sa vie New-Yorkaise, cette partie de l’histoire se déroule en plein ‘je t’aime, moi non plus’ d’Hardin et Tessa.  Il reste fidèle à ses amis et là de nouveau j’ai retrouvé mon petit Landon.  Dans ses rapports avec la famille on reste dans la continuité.  Le petit fils à sa maman va devenir grand frère, limite papa.  Je me suis demandée à un moment qui n’avait pas coupé le cordon entre la mère et le fils.  Pas que je suis outrée face à leur bon rapport, mais Landon a cette tendance à vouloir couver, trop même.

Pour ce qui est de l’histoire/trame a proprement parlé, oui je suis ravie de découvrir Landon dans un rôle principal, même si je l’ai trouvé encore fort effacé à force de vouloir trop faire plaisir, il s’oublie et donc j’espère que le volume 2 sera plus chargé et qu’on découvrira une autre facette de Landon.  Moins lisse, mais je gage sur Nora pour faire éclore la petite fleure 🙂

Affaire à suivre …

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Mélissa pour l’envoi de ce Service-Presse

L’image contient peut-être : texte

Photo

*******

PhotoCouverture de After, Saison 2