After, tome 8 – Nothing More #1 – Landon Gibson d’Anna Todd

Informations :

  • Éditeur : Le Livre de Poche
  • Collection : Romance
  • Nombre de pages : 352
  • Date de publication livre : 31 mai 2017
  • Date de publication ebook : 7 juillet 2016 ( Hugo & Cie)
  • Genre : NA, Romance contemporaine, New Romance
  • Prix : 7.30€

Résumé :

New York. Landon est étudiant et travaille dans un café branché sur son temps libre. Il est bien décidé à prendre son destin en main. Seulement, le sentiment de solitude créé par l’absence de Dakota, son ex-petite amie, ne s’atténue pas. Et ce, malgré la présence indéfectible de sa coloc Tessa. Il fait la rencontre de Nora, une fille libérée et sensuelle avec qui il est prêt à entamer une relation, mais c’est face à son ex qu’il se retrouve lors du premier rendez-vous. Sa longue et belle histoire avec Dakota va-t-elle renaître ou est-ce la jalousie qui la fait revenir vers lui ?

Mon avis

Pas que j’ai moins aimé ce tome, mais je savais à quoi m’attendre de Landon, le gentil boyscout, le fils-gendre-papa idéal … Monsieur Parfait ! Mais crotte, qu’est-ce que j’ai eu envie de le secouer face à tant d’inaction de sa part.  Il quitte tout pour les beaux yeux de sa petite amie d’enfance, il s’imaginait  » A l’amour, à la vie », il se fait plaquer par celle-ci, et je peux comprendre qu’il est du mal à se remettre d’une telle peine surtout que l’on sent que c’est un homme qui se donne à 100% dans tout ce qu’il entreprend, mais je n’ai pas compris pourquoi il ne se donnait pas une vrai chance avec Nora !

Pourquoi nous – me – faire languir de la sorte.  Oui, il doit d’abord mettre sa relation avec Dakota derrière lui, mais je ne suis pas dingue, cette demoiselle fait tout pour le garder sous le coude et lui tombe dans le panneau les deux pieds dedans.

J’ai apprécié la retenu de Nora, face aux agissements de Landon, même si à sa place je l’aurais secoué et fait un croche-pied à Dakota.

Enfin, ça c’est pour la partie rageuse de l’histoire … Outre, cela on découvre un peu plus Monsieur Parfait dans sa vie New-Yorkaise, cette partie de l’histoire se déroule en plein ‘je t’aime, moi non plus’ d’Hardin et Tessa.  Il reste fidèle à ses amis et là de nouveau j’ai retrouvé mon petit Landon.  Dans ses rapports avec la famille on reste dans la continuité.  Le petit fils à sa maman va devenir grand frère, limite papa.  Je me suis demandée à un moment qui n’avait pas coupé le cordon entre la mère et le fils.  Pas que je suis outrée face à leur bon rapport, mais Landon a cette tendance à vouloir couver, trop même.

Pour ce qui est de l’histoire/trame a proprement parlé, oui je suis ravie de découvrir Landon dans un rôle principal, même si je l’ai trouvé encore fort effacé à force de vouloir trop faire plaisir, il s’oublie et donc j’espère que le volume 2 sera plus chargé et qu’on découvrira une autre facette de Landon.  Moins lisse, mais je gage sur Nora pour faire éclore la petite fleure 🙂

Affaire à suivre …

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Mélissa pour l’envoi de ce Service-Presse

L’image contient peut-être : texte

Photo

*******

PhotoCouverture de After, Saison 2

 

Juliette Society, tome 2 – La chambre de Janus de Sasha Grey

Informations :

  • Éditeur : Le Livre de Poche
  • Collection : Erotique
  • Nombre de pages : 448
  • Date de publication livre : 1er février 2017
  • Date de publication ebook : 1er  février 2017
  • Genre : Suspense, erotique

Prix : 7.49 – 7.60€

Résumé :

Plusieurs années ont passé depuis que Catherine a découvert la Juliette Society et ses mystères. Devenue journaliste, la jeune femme commence à écrire sur la mort d’un mannequin dont les propres expériences ont des échos avec sa soif d’indépendance et ses fantasmes. Ce qui avait commencé comme une enquête de routine devient vite une obsession, et elle retrouve bientôt des chemins connus… Tel le dieu Janus, Catherine doit à la fois scruter le passé et envisager le futur.
Son expérience à la Juliette Society l’aidera-t-elle à comprendre ce qu’elle attend vraiment de la vie, de l’amour et du sexe ? Ou sera-t-elle de nouveau

Mon avis

Après un 1er opus, bien mais qui avait pris du temps à tout mettre en place.  J’en attendais énormément de cet opus.  A la fin du précédent tome, tout – en tout cas je le pensais – était mis en place pour enfin accéder à la Juliette Society.  Mais voilà l’auteure a décidé de nous donner un nouveau suspense et de faire durer notre attente.

La trame tourne essentiellement sur l’enquête de Catherine, autour du décès suspect d’un jeune mannequin – Inaka – ayant laissé derrière elle un journal intime fourbi en informations sur les clubs.  Catherine va user de cet outil, à  des fins professionnels, mais elle va surtout approfondir la connaissance de son corps et de sa sexualité.

Même si j’ai ressenti une certaine amélioration dans l’écriture de l’auteure, dans l’évolution de ces personnages.  J’ai malgré tout eu un peu de mal à entrer dans l’ambiance souhaitée.  Tout était un peu tiré en longueur.  Le rythme de lecture a été quelques peu cassé.   Il m’aura fallu attendre la grande moitié du roman pour trouver un rythme de croisière et de me ré-imprégner des personnages.

L’auteure joue de nouveau avec ses codes, autour des clubs, et plus particulièrement de Janus, personnage énigmatique.  Par ailleurs, certains propos pourraient être considéré comme vulgaire, mettre mal à l’aise.  Sur ce dernier point, j’aurais tendance à dire, quelques fois.

Pour conclure, petite suite quelques fois longue mais avec une fin à la hauteur de la Juliette Society.

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Melissa pour l’envoi de ce Service-Presse

Résultat de recherche d'images pour "le livre de poche logo"

Photo

*****

 

Juliette Society, tome 1 – Juliette Society de Sasha Grey

Informations :

  • Éditeur : Le livre de Poche
  • Collection : Littérature érotique
  • Nombre de pages : 352
  • Date de publication livre : 1er février 2017
  • Date de publication ebook : 1er février 2017
  • Genre : érotique, groupe secret
  • Prix : 7.60€

Résumé :

Avant que nous allions plus loin, mettons les choses au point. Je veux que vous fassiez trois choses : Un. Ne soyez pas offensé par ce que vous lirez dans les pages qui suivent. Deux. Laissez vos inhibitions au vestiaire. Trois ― et c’est le plus important. Tout ce que vous verrez et entendrez à partir de maintenant doit rester entre nous. OK. À présent, passons aux choses sérieuses.

Mon avis

Ouh la la la la la !!!!!!!!!!!! J’ai vraiment eu du mal à pénétrer  » La Juliette Society ».  Non, par ce que cela prend du temps.  Il fallait planter le décor, nous présenter les personnages nous permettre de s’approprier chaque acteur. Dixit la narration, je m’adresse à toi, comme à un ami à qui je raconte ma story.  Mais c’est un ensemble de tout ça.  J’ai eu du mal avec le personnage de Catherine, cette jeune étudiante en cinéma, car je ne savais pas ou elle souhaitait nous emmener, ce qu’elle voulait nous présenter de sa personne et pourtant au fil de ma lecture, j’ai eu un certain attachement pour elle.  J’ai plus été captivée par sa vie privée que sa quête de sensation forte dans les clubs.

Dans la vie de tous les jours, Catherine fil le « parfait » amour avec Jack, qui lui fil l’extase avec son boulot au QG de Robert Deville.  Une fois forte de cette information, j’ai un peu freiné des quatre fers.  Je ne suis pas du tout friande des histoires d’infidélités et j’avais craint le pire, et Sasha n’entre pas du tout dans ce sujet : MERCI ! Au contraire, on va découvrir une jeune fille dans la fleur de l’âge qui vit une frustration perpétuelle dans sa vie de couple.  La vie sexuelle de Catherine, se passe en grande partie dans sa tête, son imaginaire fait de scénario coquin fin d’obtenir, l’ultime sésame : la jouissance.  Mais alors qu’elle suit son cours, elle va faire une rencontre, qui va bouleversé sa vie : Anna, cette jeune étudiante qui va lui faire découvrir les clubs érotiques.  Pas de club de rencontre, mais des endroits select ou l’on vit, ressent son plaisir.

La trame tourne en grande partie autour de cette quête de plaisir, je n’ai pas spécialement été attiré par cette phase, car je voyais déjà ou l’auteure allait nous mener.  Par contre, il était intéressant de voir Catherine, de découvrir son personnage,ses faiblesses, les non-dits autour de son vœu pieu.  J’ai eu envie de la secouer de ne pas arriver à mettre les bons mots face à son compagnon.  De s’oublier tout en recherchant de l’attention.  Elle avait deux face : Devant les projecteurs elle s’affirmait en mode « même pas peur », et dès que l’on éteignait les spots on retrouvait une jeune demoiselle triste, un peu craintive.

La partie érotique du roman, est très explicite. Pas de quoi être – trop – offusqué.  Mais il est clair que l’auteure ne met pas tout le temps des gants pour décrire certains scènes.  J’ai découvert un auteure, et même si cela a prit du temps.  On termine quand même le roman avec ce petit zeste de suspense et d’énervement… Pas bien, Catherine !

Donc affaire à suivre et vivement la suite …

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement, Melissa pour l’envoi de ce Service-Presse

Résultat de recherche d'images pour "le livre de poche logo"

Photo

After, tome 7 – Before #2 d’Anna Todd

Informations :

  • Éditeur : Le livre de Poche
  • Collection : Romance
  • Nombre de pages : 352
  • Date de publication livre : 1er février 2017
  • Date de publication ebook : xxx
  • Genre : NA, romance contemporaine
  • Prix : 7.90€

Résumé :

Hardin tient un journal secret qui lui permet de canaliser sa colère et d’analyser ses sentiments. Il y raconte son histoire, les semaines qui vont changer sa vie et sa passion amoureuse pour Tessa. Mais l’amour est exigeant. Sera-t-il capable de l’aimer ? Dans ce journal, nous découvrons ses doutes, son âme et le chemin parsemé d’embûches et de nouvelles responsabilités, qu’il doit essayer de parcourir s’il veut gagner le paradis… avec Tessa. La vie d’Hardin a commencé par un traumatisme qu’un enfant ne devrait jamais vivre. Une jeunesse sans amour, solitaire et violente, a fait de lui un homme déchiré qui ne se permet aucune émotion. Laissera-t-il l’amour de la jeune femme gagner son cœur ?

Mon avis

LA SUITTTTEEEEEEEEEEE tant attendu est enfin là ! Après être restée sur ma fin dans le précédent tome, j’en attendais  énormément de cet opus ! Et je dois dire que je sors mi-figue mi-raisin.  Certes on ne pouvait pas tout nous dire, tout refaire mais je voulais vraiment connaitre le point de vue d’Hardin, sur ce moment, mais hélas il fut vite oublié.  Tant pis.

Mais, Anna s’est fait pardonner, – très très vite – car nous avons  pu dire au revoir à chaque personnage.  Autant dans le précédent on revient sur les jeunes amis d’Hardin, autant dans celui-ci l’auteure a mit l’accent sur les adultes de la série : Christian, Smith, Landon, Zed, T(H)essa et Zed et bien-sûr Hardin ❤

Même si l’on sait qu’il y a une suite, on ressent vraiment que la boucle est bouclée, que plus rien ne sera dit sur ces personnages : c’est maintenant ou jamais ! J’ai eu une petite pointe au coeur, à chaque début de chapitre, car je savais que le suivant mettrait en avant un nouveau personnage et qu’il me fallait laisser partir le précédent.

Pour ce qui est de la trame, on est à l’instant « pendant » et j’ai envie de dire  » après ».  Il y a un chassé-croisé dans la chronologie des évènements, certains faits se déroulent quelques mois après la rencontre  de Tessa et Hardin, et d’autres bien des années plus tard.  Sans pour autant donner une sensation de coquilles-vide.

Anna a une fois de plus donner vie à ses personnages, je dirais même envie. J’avais oublié les personnages de Smith et Kimberly et cela m’a fait plaisir de les retrouver.  Il est clair qu’après un tel roman on a envie de savoir comment le personnage de Landon va évoluer, mais je reste bloqué sur celui de Molly.  JE VEUX SA STORY !

Enfin, petite parenthèse qui met un terme, à quelques effets yo-yo de mon rythme cardiaque : entre fous rires, soulèvement de sourcils, tiraillements, plaisir, espoir.  Je ferme la porte à une sacré saga qui m’a chamboulé !

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement, Mélissa pour l’envoi de ce Service-Presse

EDIG_Le-Livre-de-Poche_3771[1]

Photo

****

PhotoCouverture de After, Saison 2

After, tome 6 – Before #1 d’Anna Todd

Informations :

  • Editeur : Le Livre de Poche
  • Collection : Romance
  • Nombre de pages : 320
  • Date de publication livre : 4 janvier 2017
  • Date de publication ebook : xxx
  • Genre : NA, romance contemporaine, drame
  • Prix : 7.90€

Résumé :

Hardin tient un journal secret. Il y raconte sa vie, avant sa rencontre avec Tessa, et pendant les semaines qui vont tout changer. Un journal où les filles de sa bande, Natalie, Molly, Melissa et Steph, tiennent un rôle essentiel. Écrire permet à Hardin d’évacuer sa colère et d’analyser ses sentiments. Ce point de vue nous incitera-t-il à l’indulgence ? Car Hardin a souffert. Il a subi un traumatisme qu’un enfant ne devrait jamais vivre, sans l’amour de ses parents pour l’aider à le surmonter. La rage s’est emparée de lui et ne l’a plus quitté. Il est sombre, solitaire et ne se permet aucune émotion, hormis l’adrénaline de ses méfaits et le sexe. Il se fout de tout, surtout de lui-même. Jusqu’au jour où sa route croise celle de Tessa…

Mon avis

C’est fou comme cette série m’a manqué !

J’avais lu la série  » After », en pensant naïvement que le tome 5 était le goodbye.  Lorsque j’ai appris qu’Anna allait  nous donner la version d’Hardin, je n’en voyais pas le but, car on avait eu assez d’informations dans les derniers tomes pour comprendre son esprit mystique.  Et pourtant en grande curieuse que je suis, je me suis promise de lire les tomes à leurs sorties, le temps passant, j’avais complètement occulté cette envie qui fut vite remédier et je dois dire, que ça m’a fait du bien.  Car d’une part, j’ai une mémoire de poisson rouge et donc, j’avais oublié quelques personnages et d’un autre côté, j’ai retrouvé le plaisir que j’avais eu en lisant la saga.

Before, ne revient pas seulement sur la relation de Tessa et Hardin, de son point de vue.  Dans la 1ere partie, l’auteure nous offre le passé des personnages secondaires : Molly, Steph et  Nathalie.  Toutes ces femmes qui ont comptés et traversé la vie d’Hardin à un moment-clé.  Dans la phase pendant, on retrouve la rencontre d’Hardin et Tessa et, j’ai trouvé Hardin plus sage.  Je n’avais pas du tout cette image de celui-ci.  Il était plus mordant dans ses propos.  Bien-sûr on allait pas nous refaire tous les dialogues, mais je m’attendais à quelques crises de nerfs, arrachage de cheveux et ce fut tout autre.  J’ai trouvé Hardin, comme je l’avais laissé : calme, un peu tête brûlé.  Mais fort calme.  Tout cela m’a semblé bizarre.  Je savais que Tessa avait un petit penchant autodestructeur, à toujours venir se brûler les ailes auprès d’Hardin, mais la voir au travers du regard de celui-ci, j’avais plus l’impression que c’était elle la méchante et Hardin, le gentil petit garçon.  Comme quoi il est toujours intéressant d’avoir les deux points de vue d’une relation : on n’est jamais le bourreau, même si on fomente un plan machiavélique, c’est toujours de la faute des autres : Niar, Niark !

Les personnages.  Comme dis précédemment, on retrouve les amis d’Hardin, et bizarrement ce n’est pas Tessa qui a focalisé une grande partie de mon attention, mais Molly.  Je n’aurais pas dit non à quelques chapitres supplémentaires, sur son passé, voir son futur.  Son personnage m’avait déjà titillé dans le passé et là, je souffre d’une surchauffe de neurones ! Steph, m’avait laissé un arrière-goût et ce tome n’est pas fait pour valorisé son image.

Pour ce qui est du passé d’Hardin, on avait déjà eu un avant-goût, dans cet opus on en apprend un peu plus sur le mal qui le ronge, ses cauchemars, sa peine.  L’auteure nous donne quelques informations, mais pas assez.  J’espère que Before 2 sera plus explicite sur ce point.

Malgré ma crainte, d’avant lecture, je me suis replongée totalement dans le roman – lu en une journée -, j’ai retrouvé la plume d’Anna avec grand plaisir.  Ses personnages tantôt attachant, tantôt agaçant mais toujours mordant !

Vivement la suite …

Je tiens encore à remercier l’Editeur et plus particulièrement Melissa pour l’envoi de ce Service-Presse

Résultat de recherche d'images pour "le livre de poche logo"

Photo

******

PhotoCouverture de After, Saison 2