Happy Crazy Love, tome 1 – Si nos chemins se croisent de Melanie Harlow

Si nos chemins se croisent par [Harlow, Melanie]

Informations :

  • Editeur : Hugo & Cie
  • Collection : New Romance
  • Nombre de pages : 340
  • Date de publication livre : 16 novembre 2017
  • Date de publication ebook : 16 novembre 2017
  • Genre : Romance contemporaine, seconde chance
  • Prix : 9.99 – 17€

Résumé :

Il ne croyait plus en l’amour.

Margot a besoin de changer d’air. Elle vient de se séparer de son ex qui s’est révélé être un pauvre type opportuniste, tout cela très publiquement devant toute le gratin de Detroit.
Cela tombe bien, la société de communication où elle travaille doit s’occuper d’un client hors de la ville.
Quoi de mieux qu’un séjour loin de son quotidien, au bord du lac Huron, dans une ferme qui a besoin de donner un coup de jeune à son image ?

Mais, elle ne s’attendait pas forcément à rencontrer un homme comme Jack, un des propriétaires de la ferme.
Renfermé, agressif, il n’est toujours pas remis du décès de son épouse et déteste l’idée qu’une jeune femme de la ville vienne se mêler de leurs affaires.
Mais sa vivacité et son charme sont en train de percer la carapace que le deuil a créée autour de son coeur.
Elle n’est que de passage, elle ne connaît rien à son quotidien mais il pourrait lui apprendre à vivre auprès de lui.

Mon avis

Le roman a mettre entre toutes les mains, l’histoire est simple belle, touchante, avec juste ce qu’il faut d’addiction ! En, une phrase :  » Je suis tombée amoureuzzzzz de la plume de Melanie! ».

Après une esclandre avec son ex, lors d’un cocktail en faveur de son père, Margot va quitter la ville d’une part pour se faire oublier et d’autre part, pour des raisons professionnelles, qui vont l’emmener tout droit dans le clan des frères Valentini : Brad, Pete et Jack.  Ce qui ne devait être qu’un contrat de mise en avant des produits et de la ferme, va se solder par un ultra coup de coeur de Margot à l’encontre de Jack, ce beau ténébreux qui ne s’autorise nullement à faire le deuil de son épouse, morte 3 ans auparavant.

Je ne suis pas une grande adepte des secondes chances, et pour le coup je suis tombée en pamoison devant la story de Jack et Margot.  Le personnage de Margot dit Gogo m’a directement plu.  Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer d’une petite fille de bourge, Margot est simple, indépendante, forte, elle s’assume et assume pleinement son badaboum pour Jack.  Tout comme, Gogo, j’ai eu un petit coup de badaboum pour Jack Valentini, même si j’ai eu envie de le secouer face à sa vision de son deuil.  Je l’ai comprise et pourtant, il ne méritait pas de s’infliger autant de stress.  En outre, on met directement en avant la différence de classe sociale entre Jack et Margot, et je dois dire que ce point est très vite passé à la trappe, s’il n’y avait pas eu les nombreux rappels de Jack à ce sujet, je n’y aurais vu que du feu.  Je n’ai nullement ressenti à un quelconque moment une volonté de Margot de se sentir supérieur à Jack.  Bien au contraire.

Pour ce qui est des personnages on découvre la famille Valentini : Pete et Georgia, ainsi que Brad.  Du côté de Margot, il y a ses amies, Claire et Jaime. Sans oublier maman Gogo, Muffy et ses petites phrases sybillin.

Il est toujours intérressant de découvrir de nouveaux auteurs et pour le coup je sors totalement conquise de la plume de Melanie qui nous offre une histoire d’amour – seconde chance – simple et belle, que je vous invite à découvrir très très vite !

Résultat de recherche d'images pour "electrochoc"

Je tiens encore à remercier l’Editeur et plus particulièrement Yoann et Magali pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

Publicités

The Elements, tome 4 – The gravity of us de Brittainy C. Cherry

The gravity of us (Série The elements) – tome 4

Informations :

  • Editeur : Hugo & Cie
  • Collection : New Romance
  • Nombre de pages : 360
  •  Date de publication livre : 2 novembre 2017
  • Date de publication ebook : 2 novembre 2017
  • Genre : Romance contemporaine
  • Prix : 9.99 – 17€

Résumé :

C’est une histoire de deuil et d’amour. Ce sentiment qui embrase les êtres humains et réduit leur coeur en cendres. L’alpha et l’oméga de chaque voyage.

Lucy perd sa mère à 18 ans, la laissant elle et ses deux soeurs aînées orphelines.

Lorsqu’elle emménage, quelques années plus tard, avec la cadette Mary et son époux, à Wauwatosa dans le Wisconsin, elle rencontre, Graham, mi-écrivain mi- artiste, qui vient lui, de perdre son père.

Ils n’étaient pas faits l’un pour l’autre.

Moi je rêvais. Pour lui la vie n’était qu’une succession de cauchemars.

Il nous arrivait de partager de brefs instants au cours desquels nous étions sur un petit nuage, quand la réalité nous heurtait de plein fouet, et nous forçait à redescendre sur terre. Cependant, si l’occasion m’était accordée de tomber, une fois encore, je tomberais avec lui pour toujours.

Même si nous devions, inéluctablement, nous écraser au sol.

Mon avis

… Vous êtes sur que ce roman devait avoir une fin ? Dès l’annonce de la sortie VO, j’ai allumé un cierge et prié le dieu du livre pour qu’Hugo l’édite en VF et c’est chose faite.  Mais, maintenant je regrette car depuis que j’ai refermé mon roman, j’ai l’impression d’avoir été abandoné aux bords de la route.  Je ne sais si c’est le fait que ce roman marque la fin des 4 élements, mais j’ai été plus marquée/touchée par le drame de Garret.  Pas que ces prédecesseurs ne m’auront pas marqué au fer rouge, mais toujours est-il que j’aurais agit de la même manière que Lucy face au double drame que vit Garret.

Je dois dire que j’ai pris mon temps pour entamer l’écriture  de cette chronique et je ne sais toujours pas comment lui donner forme.  Comment rendre justice, à cette si belle lecture.  Brittainy a fait de ce drame, un très bon moment de lecture.  J’ai vibré d’un bout à l’autre.  Je ne dirais pas que les pages ont défilés.  Non, ce n’est pas vrai, j’ai fait durer ma lecture, car d’une part je ne voulais pas dire au revoir à Britt et je ne voulais pas voir comment la relation de Lucy et Garret allait évoluer.  Il y avait un fond d’interdit cela ne m’a pas trop gêné, mais je me devais de garder cette information à l’esprit.

Les personnages m’ont directement plu.  Le côté grognon-direct de Garret m’a tout autant donné envie de le bercer et/ou gifler.  Je ne savais pas comment prendre son personnage.  Il arrivait à souffler le chaud et le froid en moins d’un paragraphe.  Lucy, ce petit bout de femme m’a directement conquise.  Elle aura su apaiser mes doutes et ne garder que le plaisir de sa relation particulière avec G.

Je ne vais pas revenir sur la trame touchante, troublante et passionnante qui nous est offerte.  Je vous invite juste à découvrir ce petit chef d’oeuvre.  il mérite d’être connu et lu !

Coeur1[1].jpg

Je tiens encore à remercier l’Editeur et plus particulièrement Yoann et Magali pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

****

The air he breathes par [Cherry, Brittainy c]The Fire Série The elements Livre 2 par [Cherry, Brittainy c]The silent waters Série The elements Livre 3 par [Cherry, Brittainy c]

Outlaws/Les Insurgés, tome 3 – Domination d’Elle Kennedy

Domination Les insurgés Saison 3

Informations :

  • Editeur : Hugo & Cie
  • Collection : New Romance
  • Nombre de pages : 360
  • Date de publication livre : 2 novembre 2017
  • Date de publication ebook : 2 novembre 2017
  • Genre : Dystopie
  • Prix : 9.99 – 17€

Résumé :

Malgré sa très forte et très magnétique personnalité, Rylan ne semble pas pouvoir séduire Reese, la leader sans pitié de la ville des Insurgés. Il adore les challenges et celui-là est très excitant, mais l’indifférence de Reese n’est pas le seul obstacle à son opération de séduction. S’il veut Reese, il faut qu’il réussisse à passer outre Sloan qui monte la garde fidèlement auprès de la belle jeune femme.

Sloan a toujours aimé Reese, mais leur passé difficile et tumultueux a rendu impossible une histoire d’amour entre eux. Il voit bien que Rylan s’intéresse de près à elle, ce qui ne fait qu’intensifier la tension entre les deux hommes. Jusqu’à ce que Sloan se demande si cet homme sans foi ni loi ne va pas lui servir à se rapprocher de celle qu’il convoite.

La dernière fois que Reese s’est trompée sur un homme, elle n’a eu d’autre choix que celui de le tuer. Aujourd’hui, elle voudrait ne pas avoir à choisir, car elle sait bien que sa décision peut être fatale et qu’elle risque de perdre les deux hommes de sa vie…

Mon avis

Cet opus, je l’ai attendu comme d’autres attendent la venu du Père Noël.  Je savais qu’il serait puissant – pour ma petite culotte -, mais pas à ce point.  Ce MMF comprenez Homme-homme-femme ne m’aura pas laissé indifférente.

Après avoir essuyé ce qui semble être son dernier rejet, Rylan va enfin goûter au plaisir de la chair de Reese, sous l’oeil bien protecteur de Sloan.  Cet ami-amoureux secret qui verra d’un très mauvais oeil le rapprochement entre les deux R, mais une fois invité à la danse, Sloan ne pourra plus quitter les bras de Reese et Rylan.

Comme dis précédemment, j’ai tout adoré dans cette lecture. L’addiction est bien présente, je dirais même omniprésente.  La tension sexuelle qui nous aura accompagné durant la trilogie va enfin trouver son apogée dans cet opus ! Elle m’a encore fait vibrer comme il se doit.  Mais derrière tout cela, comprenez les parties fines, il y a une histoire.

Malgré, le double drame qui aura secoué les soldats de Foxworth, Reese garde en tête son objectif : atteindre les bases des Executeurs.  Cet opus suit directement les évènements du second opus.  On avance un peu dans le combat de Reese, je n’oserais pas dire le combat des Insurgés, car il s’agit tout simplement de son objectif à elle.  Il était intérressant de découvrir la partie fragile de cette femme-soldat et cheffe de meute.  On découvre enfin le personnage taciturne de Sloan, l’ombre de Reese.  Rylan avait plus que titilé mon attention, mais il est clair qu’il m’a conquise d’un bout à l’autre.  Le personnage est simple et pourtant tellement puissant.  La dualité entre les deux était bien dosé.  On retrouve bien-sûr les personnages de la 1ere heure, mais je pense qu’un 4ème opus devrait voir le jour, car je suis quand même restée sur ma faim en ce qui concerne l’avenir des Insurgés et l’un des personnages, Xander.

Enfin, petite lecture toute en puissance qui fera du bien aux lecteurs de la 1ere heure ! Pour les autres … Ajout PAL !!!!

Résultat de recherche d'images pour "electrochoc"

Je tiens encore à remercier l’Editeur et plus particulièrement Olivia et Magali pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

****

Addiction Les insurgés – tome 2

Girlhood de Cat Clarke

Informations :

  • Éditeur : Robert Laffont
  • Collection : R
  • Nombre de pages : 360
  • Date de publication livre : 5 octobre 2017
  • Date de publication ebook : 5 octobre 2017
  • Genre : YA
  • Prix : 12.99 – 17.99€

Résumé :

L’amitié, c’est comme une allumette…… il suffit d’une étincelle pour se brûler les doigts.
J’ai sombré quand ma soeur jumelle est morte, et mes amies m’ont reconstruite, morceau par morceau.
Depuis, je pensais que jamais rien ne pourrait nous séparer.
Jusqu’à ce que débarque cette nouvelle fille…

Mon avis

VOILA ! Je l’ai fait  : J’ai ENFIN lu un roman de cette auteure.  Je ne suis pas peu fière de moi.  J’ai toujours pris ces romans, commencé en diagonale, mais j’avais vraiment lu.  Et pour le coup, je regrette d’avoir pris du temps avant de découvrir cette petite plume simple et pourtant porteuse d’un bon moment de plaisir et de suffocation.

L’histoire est très bien écrite, le suspense est bien présent du début à la fin.  Harper qui vient de perdre sa sœur jumelle, va intégrer un pensionnat et la nouvelle va vite intégrer le groupe de Kirsty.  Au fil du temps, cette amitié, va s’enliser dans des rapports plus conflictuels qu’amicaux au point de laisser de nouvelles marques dans la jeune vie d’Harper.

Le roman se laisse lire, je dois le dire car c’est un peu vrai : Les pages – de mon mobile – ont défilés.  On s’accroche à l’histoire d’Harper.  J’ai eu envie de la sortir du roman.  Même si tout était bien fait la fin m’a quelques peu laissé au bord du précipice, je n’ai pas eu la chute – de tension – tant attendu, je dirais même que je suis sortie avec un nerf coincé.

Enfin, pour un 1er opus, qui n’a pas eu la fin voulu.  Je sors malgré tout conquise car du point de vue de l’intrigue tout était bon et … Oui, je recommande cette lecture 🙂

 

Résultat de recherche d'images pour "electrochoc"

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et NetGalleyFrance pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

 

Coup de foudre à Manhattan, tome 3 – Noël sur la 5ème avenue de Sarah Morgan

Noël sur la 5e avenue : direction New York pour Noël ! (Coup de foudre à Manhattan t. 3) par [Morgan, Sarah]

Informations :

  • Editeur : Harlequin France
  • Collection : &H
  • Nombre de pages : 430
  • Date de publication livre : 2 novembre 2017
  • Date de publication ebook : 2 novembre 2017
  • Genre : Romance contemporaine
  • Prix : 9.99 – 14.90€

Résumé :

Manhattan sous la neige, les sapins qui scintillent et les vitrines illuminées… Il n’y a rien qu’Eva aime plus que Noël. Alors, même si, cette année, elle doit passer seule sa fête préférée, elle ne compte pas se laisser abattre. Il ne lui reste qu’une dernière mission à accomplir pour Urban Génie, l’agence d’événementiel qu’elle a créée avec ses meilleures amies, avant de profiter pleinement de cette période enchantée : préparer une surprise de Noël pour Lucas Blade, le plus cynique des écrivains new-yorkais – ce qui n’est pas peu dire. Ce qu’elle n’avait pas prévu, c’est qu’une énorme tempête de neige la retiendrait prisonnière du somptueux penthouse du ténébreux écrivain…

Mon avis

Ca y est c’est officiel : Je suis tombée amoureuse de Sarah Morgan ! Bon, peut-être pas de la personne mais de sa plume, ça c’est sûr ! La saison de Noël est à nos portes et quoi de mieux qu’une romance sous les flocons de neige.  Je l’avais attendu cet opus – depuis le préquel – et, Eva – rien à voir avec ma fille -, m’a fait du bien.  Tout était fait pour passer un agréable moment avec ces personnges.

Tandis que sa société se fait un nom dans l’univers de l’évenementiel.  Eva, va accepter d’aider leur 1ere cliente à faire du Noël de son petit-fils, un bon moment.  Pour cela, rien de bien compliquer, il lui suffit juste de se rendre à l’appartement de Lucas Blade, auteur à succès et de redécorer son loft.  Mais ça c’était avant de tomber sur le propriétaire des lieux et de passer du statut de décoratrice à inspiratrice.

Le personnage d’Eva, m’a directement mise à l’aise, il était intérressant de la voir, Elle et non plus la BFF de, son personnage s’est vraiment sortie du trio avec cet opus.  J’ai découvert l’amoureuse de la vie, la petite fille qui ne veut pas grandir.  Attention pas de syndrome Peter Pan.  Mais sa fraicheur et sa vision des choses étaient en total raccord avec la thématique de Noël : Tout le monde, il est beau.  Tout le monde, il est gentil ! Mais que serait la série sans son coup de foudre, en la personne du cynique : Lucas Blade.  Et pour le coup, je ne l’ai pas trouvé cynique, il m’a limite fait rire, sauf lorsqu’il s’est mis à dépeindre le portrait du prince charmant dans Cendrillon.  Il est clair qu’après une telle lecture, je ne verrais plus le prince « charmant » de la même manière.  Il est franc, et j’aurais tant aimé lire son roman basé sur le personnage d’Eva, sur la face noire d’Eva.  Comment rendre laid, quelque chose de beau.

On retrouve bien-sûr toute notre bande d’amis, et on découvre un nouveau personnage – le portier de Lucas et accessoirement le bodyGuard d’Eva-.

Sarah, nous offre une très belle romance, qui malheureusement se lit très très vite.  J’ai juste eu le temps de bien m’installer que le roman touchait à sa fin, la prochaine fois on ajoute quelques chapitres.

En bref, très belle histoire avec juste ce qu’il faut de magie de Noël !

Résultat de recherche d'images pour "baiser de noel gif"

Résultat de recherche d'images pour "electrochoc"

Je tiens encore à remercier l’Editeur et plus particulièrement Melanie pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

****

28 jours de David Safier

Informations :

  • Éditeur : Presse de la Cité
  • Collection : Littérature étrangère
  • Nombre de pages : 420
  • Date de publication livre : 12 octobre 2017
  • Date de publication ebook : 12 octobre 2017
  • Genre : Drame sociale, seconde guerre mondial
  • Prix : 9.99 – 21.50€

Résumé :

Ghetto de Varsovie, 1942 : quand les jeunes prirent les armes.
Mira, seize ans, passe de la nourriture en fraude pour survivre dans le ghetto. Lorsqu’elle apprend que toute la population juive est condamnée, elle décide de rejoindre les combattants de la Résistance. Aux côtés de Daniel, Ben, Amos, et tous ces jeunes gens assoiffés de vivre, elle tiendra longtemps tête aux SS, bien plus longtemps que quiconque aurait pu l’imaginer. En tout, 28 jours. 28 jours pendant lesquels Mira connaîtra des moments de trahison, de détresse et de bonheur. 28 jours pendant lesquels elle devra décider à qui appartient son coeur. 28 jours pour vivre toute une vie. 28 jours pour écrire son histoire.

Mon avis

Après avoir découvert la plume humoristique de David au travers du périple de la vache Lolle, j’avais besoin de le voir évoluer dans un autre univers et cet opus est arrivé à point nommé.  Une très belle histoire, malgré le drame.  Malgré la période.  David m’a mis les larmes à l’oeil avec le combat, de Mira.  Cette jeune demoiselle qui n’était qu’une simple passeuse de denrée alimentaire dans les ghettos de Varsovie, va devenir l’une de résistantes face auw SS.  Elle va du haut de ses 16 ans découvrir l’horreur, la trahison, l’effroi, les peines et pourtant elle va continuer à se battre durant 28 jours.  J’ai vécu chaque jour comme un étouffement, je ressentais l’étau se refermer et pourtant j’ai continué à lire à poursuivre la quête de Mira.

Après avoir pleuré de rire, avec David.  J’ai pleuré tout court. De rage, de haine et d’admiration.  Ce roman m’a transporté, il m’a fait vibrer.  Mira m’a transporté, je me suis aussi un peu questionné entre ce qui était écrit et les reportages télé, voir nos cours scolaires.  Ca été un vrai mélio-mélo d’informations, j’ai eu l’impression d’apprendre de nouvelles informations sur ce grand drame.

En bref, ce roman est une pépite que je vous invite à lire pour sa profondeur et pour sa justesse(ice).

Résultat de recherche d'images pour "electrochoc"

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Anne pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

 

Manwhore, tome 2 – Malcom +1 de Katy Evans

Informations :

  • Éditeur : Hugo & Cie
  • Collection : New Romance
  • Nombre de pages : 480
  • Date de publication livre : 12 octobre 2017
  • Date de publication ebook : 12 octobre 2017
  • Genre : New Romance, Romance contemporaine
  • Prix : 9.99 – 17€

Résumé :

PEUT-ELLE DEVENIR SA +1 APRÈS L’AVOIR TRAHI ?

Rachel avait l’intention de révéler au grand jour la personnalité sulfureuse de Malcolm Saint.

Au lieu de ça, elle est tombée amoureuse de lui, et l’a trahi quand il a découvert ses véritables intentions : en apprendre le plus possible sur lui et publier un article révélant ses secrets.

Alors qu’il ne faisait confiance qu’à lui-même, il est blessé par la seule personne qu’il a aimé, et décide de mettre un terme à leur relation.

Mais c’est trop tard, Rachel l’aime et elle fera tout pour regagner sa confiance.

La jeune femme se trouve face à un autre dilemme : alors qu’elle doit démissionner de Edge, le journal people pour lequel elle travaille en tant que journaliste, Malcolm lui propose un emploi dans son entreprise. Doit-elle saisir cette opportunité pour se rapprocher de lui ou refuser afin de conserver son intégrité et son indépendance ?

Mon avis

Après avoir bien pesté à la fin du précédent opus, je n’avais qu’une hâte me plonger dans les déboires de Rachel, ou plutôt dire dans le conquête du petit coeur de M4.

Après avoir perdu sa couverture, Rachel va devoir batailler dure pour retrouver les bonnes grâces du Saint.  Mais c’était sans connaitre la bête qui ne se laissera pas prendre si facilement, à moins que Rachel n’accepte un poste dans sa boîte.  Mais entre le coeur et sa fierté Rachel va devoir choisir.

J’ai plus adoré le personnage de Rachel dans cet opus, que dans le précédent.  Sa déconvenue l’a fait grandi d’un coup.  Elle reste la même : franche, fraîche et bonne copine.  Mais ces dilemmes professionnels et amoureux, l’ont obligé à revoir ses priorités.  Malcolm, reste Malcolm, toujours aussi bon joueur.  Je m’attendais à plus de hargne et de regret dans son chef.  Mais il m’a paru mature, face à l’acte de Rachel.  Je n’ai pas eu l’impression que cela l’ai vraiment touché.  Comme si c’était normal ! Oui dans le fond, Rachel n’a rien fait de grave, mais quand même.

La petite bataille entre nos héros était pétillante.  Je ne l’ai pas trouvé redondante, car on aurait pu avoir la sensation de stagner mais malgré leurs prises de position, l’histoire continuait d’avancer.

Katy a fait grandir ses personnages, mon seul regret : le père.  J’aurais tant apprécié qu’il ait une – vraie – voix au chapitre.  La petite dualité ne m’a pas suffit.  Elle était trop abstraite, même si elle a eu un impact dans la vie de Rachel.

Pour ce qui est de la trame, on garde encore le côté funny grâce aux supporters de R & M , sans oublier la twittosphère !   Mais au risque d’insister : Tahoe et Gina méritent leur opus * sifflement *.

En bref, une suite plus addictif, plus combative avec juste ce qu’il faut de plaisir charnel.

Résultat de recherche d'images pour "electrochoc"

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Marie et Déborah pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

****