Its Monday – Tu lis quoi ?

Bonjour, Bonjour …

It’s Monday … Don’t cry !!!

A PAL Exceptionnelle … Mesure exceptionnelle !!!

En temps normal, j’essaye de varier ma PAL entre mes différentes « obligations », mais je n’ai jamais eu autant de SP en stand by et je n’aime pas ça … Donc, cette semaine sera totalement consacrée à mes Chers Donateurs de plaisir.

Étant donné, que ce sera une semaine lecture aléatoire, je n’ose pas vous présenter les romans qui seront lus ici … Mais je veillerais à mettre mes différentes plateformes à jour sur ce point.

Allezzz, j’ose … Sans oublier les romans numeriques 😅😅😅😅🙈🙈🙈🙈

Bonne semaine à tous !!!!

 

IMM – In My MailBox

img_6256

Bonjour, Bonjour ….

Voici le récap’ des superbes réceptions de la semaine …

51igudVkfXL[1].jpg

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et plus particulièrement Stéphanie pour l’envoi de ce Service-Presse

Je tiens à remercier l’Editeur et plus particulièrement Anne pour l’envoi de ce Service-Presse

… Psst, je vous rappelle que le roman est en jeu sur la page jusqu’au 20 !

Je tiens encore à remercier l’Editeur et plus particulièrement Mel pour l’envoi de ce Service-Presse

Je tiens encore à remercier l’Editeur et plus particulièrement Olivia et Deborah pour l’envoi de ce Service-Presse … Et un Big big merci à Fleur pour les Tatoos … ❤️❤️❤️

Les délices d’Eve d’Emily Collins

Informations :

  • Éditeur : JC Lattès
  • Collection : &Moi
  • Nombre de pages : 350
  • Date de publication livre : 5 juillet 2017
  • Date de publication ebook : 5 juillet 2017
  • Genre : Romance contemporaine
  • Prix : 8.99 – 13.50€

Résumé :

Ève ne vit que pour une chose : sa passion pour la pâtisserie. Et la prestigieuse école dans laquelle elle étudie pourrait lui ouvrir les portes des établissements les plus prisés de Paris. C’était sans compter l’irruption du très charmant Zacharie Beauregard dans sa vie. Lorsqu’ils passent ensemble une nuit passionnée, elle ignore qu’il est non seulement un célèbre jeune talent de la pâtisserie, mais aussi son nouveau professeur… Entre carrière et sentiments, Ève devra opérer un subtil dosage.

Mon avis

Un roman rafraichissant et ce même si Eve a quelques fois dû s’acquitter de quelques coup de poing pour se faire entendre !

Eve est une mordue de pâtisserie, mais pour en faire son métier, elle doit obtenir le fameux sésame : son diplôme.  Alors qu’ils enterrent leur professeur, Eve va faire la connaissance de Monsieur Beauregard.  Ce qui ne devait être que le coup d’un soir, va se solder par l’apparition de son nouveau professeur, THE MoF !

Oui, il s’agit d’un raccourci, un peu facile et déjà-lu ! Mais on se laisse quand même prendre par la fraicheur de l’histoire.  Autre point, et pas des moindres … La seule chose de douce chez Eve est son nom.  Je n’ai pas spécialement d’attachement pour les femmes qui se battent – littéralement parlant – comme des Hommes.  Oui, il faut se défendre, et j’ai vu que l’auteure a voulu nous montrer autre chose, mais ça m’a un peu fait freiner des quatre fers.  Je trouve ça moche une femme qui se bat, même si vers la fin c’était plus que mérité.  Je dirais même qu’elle a été un zeste trop douce pour le coup ! LOL !!!!

Dans le rôle masculin, nous avons Mister Beauregard * miam miam * … Et dire que ce roman est axé sur la pâtisserie, il est clair que j’aurai pu en faire mon 4h, voir mon dîner de la journée !!! Zach, est un bon personnage.  Il a – quelques fois – les pieds sur terre.  Il râle, mais on s’attache à Lui.  Autre rôle masculin, qui m’a plus plu que Zach : le frère d’Eve.  Je n’aurais pas dit non à quelques passages supplémentaires sur celui-ci.  SpinOff ?

Emily, m’a encore offert un bon moment de fraicheur, de douceurs, fouettant et agréable d’un bout à l’autre … Dommage, que le roman se lisse trop vite !!! Je n’aurais pas dit non à quelques douceurs supplémentaires.

Enfin, une petite douceurs pour bien commencer cet été !!!!

Je tiens encore à remercier l’Éditeur et NetGalley pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

Follow me back de A.V Geiger

Informations :

  • Editeur : Robert Laffont
  • Collection : R
  • Nombre de pages : 360
  • Date de publication livre : 8 juin 2017
  • Date de publication ebook : 8 juin 2017
  • Genre : YA, Web Story
  • Prix : 11.99 – 17€

Résumé :

Follow me. Love me. Hate me.
#EricThornObsessed
Agoraphobe, Tessa Hart ne parle à presque personne au quotidien, exception faite des réseaux sociaux où elle nourrit sa passion pour Eric Thorn, le prodige pop-rock de sa génération. Prenez-la pour une folle si vous voulez, mais il est le seul qui semble la comprendre, alors même qu’ils ne se sont jamais rencontrés…
Pris au piège entre son contrat et des fans envahissants au point de lui faire craindre pour sa vie, Eric se crée un faux compte Twitter pour troller l’un de ses plus gros followers, @Tessa♥Eric. Au lieu de ça, la relation qu’ils tissent sur Twitter dépasse vite tout ce qu’ils auraient pu imaginer. Et lorsque les deux se donnent rendez-vous dans la vraie vie, ce qui aurait pu être la plus belle rencontre de tout les temps vire au cauchemar…

Mon avis

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Certes le roman a eu une très bonne pub, mais vraiment je nageais dans un flou total, malgré cela, j’ai pris un réél plaisir à suivre l’histoire de Tessa et Eric.

N’étant pas une fana de la twitosphère, – j’y vais une fois, voir 3 fois par jour pour suivre quelques statuts- , mais après une telle lecture, je me rends compte qu’il y a de la vie dans la twitosphère.  Tessa, est une jeune demoiselle qui va devoir mettre sa vie scolaire entre parenthèse, car elle souffre d’agoraphobie.  Son seul contact avec le monde extérieur, si on peut parler de contact, se fait par le biais des nombreux tweets et follow qu’elle a récolté à la suite de la publication de sa fanfiction avec le chanteur en vogue : Eric Thorn.  Ne supportant que très moyennement l’hystérie de ces fans, Eric doit en plus faire face à cette fanfiction et au meurtre d’un autre chanteur.  Ne se sentant pas écouté pour son talent, Eric va se créer un profil bis au travers duquel il va pouvoir être lui, mais qui mieux que sa meilleur fan pour endosser le rôle de tampon ?

Petit roman issue de la hotte Wattpad, A.V a su donner une note de second degré à l’adresse de 1) toutes ses fanfictions qui pullulent sur le net; 2) l’hystérie des fans; 3) l’importance des réseaux sociaux sur les rapports humains.  J’ai beaucoup apprécié le rapport du Eric normal qui ne se fait pas du tout ovationner et la publication tablette de chocolat qui elle fait exploser les #RT.  Je ne suis pas une adepte du genre, mais je me suis laissée prendre au jeu car je voulais savoir comment tout cela allait se terminer, et puis soyons honnête, le début du roman m’a interpellé, cet interrogatoire de police, le sujet abordé durant ces entretiens, ne pas savoir ce qui est arrivé aux protagonistes ne pouvait que me mettre à l’aise et titiller comme il se doit ma curiosité.

Les personnages.  Eric était au top, dans ses différents rôles.  Tessa – sérieux encore ce prénom !!!???? -, tout comme Eric, m’a directement plu, dommage qu’on n’ait pas eu droit à quelques extraits de sa fanfiction ! Mais bon, son amour pour Thor était plus que suffisant.  Outre, nos héros, ont découvre #MET, je ne savais vraiment pas sur quel pied danser avec elle, elle m’a mise mal à l’aise et a éveillé ma curiosité, les enquêteurs, le staff d’Eric et la mère de Tessa.

L’histoire est très bien écrite, aucune redondance, un texte soutenu toujours dans l’action.  Je n’ai vraiment pas eu l’impression de suivre une Teenagers, une fan oui, mais encore sur ce point, on n’était pas dans l’excès. OUF !!!

En bref, très bon démarrage … Car oui la fin était tellement surprenante, j’ai dû relire le chapitre au moins 2 fois pour être sur d’avoir compris ce sursaut … Maintenant, il ne me reste plus qu’à attendre la suite !!!

img_5150

Je tiens encore à remercier l’Editeur et NetGalleyFrance pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

 

 

 

Dating you, Hating you de Christina Lauren

Informations :

  • Editeur : Hugo & Cie
  • Collection : New Romance
  • Nombre de pages : 400
  • Date de publication livre : 1er juin 2017
  • Date de publication ebook : 1er juin 2017
  • Genre : Romance contemporaine
  • Prix : 9.99 – 17€

Résumé :

« Au boulot comme en amour, tous les coups sont permis … »

Entre Carter et Evie, deux trentenaires agents extrêmement influents à Hollywood, le courant passe instantanément. Mais lorsque leurs deux agences rivales fusionnent –; en les mettant en compétition pour le même poste –;, leur belle romance se transforme en guerre ouverte pour se saboter.

Lors d’une rencontre embarrassante à Halloween, Carter et Evie, deux agents extrêmement influents d’Hollywood flashent l’un pour l’autre. Mais lorsque qu’ils sont mis en compétition pour le même poste –;, leur belle romance se transforme en guerre ouverte pour se saboter. Pourtant la rivalité entre ces deux trentenaires, compétents et haut placés, ne suffit pas à éteindre la flamme ces deux tourtereaux adeptes de l’amour vache.

Mon avis

Ce duo d’auteures ne m’a jamais déçu. Certes, il y a eu quelques fois des petites longueurs dans leurs romans, mais pas de quoi stagner dans une trame.  Ayant été mise en confiance par Elles, je dois avouer que ce tome hors circuit habituel, a été un nid de plaisir.  j’avais tant hâte de les découvrir dans un nouveau challenge, hors de leur circuit saga/spin off, afin d’avoir une autre vision de leur travail d’auteurs et je dois dire, que saga ou pas CL ne vous décevront pas.

Ce roman était une bonne parenthèse.  Carter et Evie évoluent dans le même monde professionnel : agent de star.  Malgré l’alchimie qu’il y a entre eux, ils ne peuvent oublier leur carrière, mais lorsque leurs sociétés fusionnent et qu’en plus de cela leur nouveau Boss les met en concurrence, la petite bulle de plaisir qui les entourait va vite éclater et mettre en avant les talents combatifs d’EviL et Carter.

Tout d’abord je tiens à dire, que je ne suis pas du tout, mais alors pas du tout, d’accord avec l’image peu reluisante qu’on fait des jeunes parents … Non, maiche s’éclater jusqu’à 23h !!! Non, pas du tout d’accord, Nous jeunes parents on connait nos priorités et donc, on termine généralement nos soirées vers 19h, car il faut donner le bain, mettre aux lits et ensuite tenter de vivre un peu avant la prochaine journée !!!!   Non, j’ai bien ris avec Steph et Michael Christopher dit MC.

Outre cette petite parenthèse humoristique, on suit les parcours bien sous tout rapport de Carter et de IndependantWonderWoman aka EviL !!! Dans le fond, l’histoire est assez courte, quelques petits coups bas, bon enfant de Carter et Evie.  L’instant too much, évolution des personnages et de leur doublures d’enquêteur… oui, oui il fallait un peu de suspense.  Le tout ensemble vous offre un agréable moment de lecture.

Autre point qui m’a plu et à créer un nid de tension durant ma lecture : l’absence de partie fine.  Autant le roman démarre avec ce petit fusible qui pète entre les héros, autant leur volonté de réussite est tellement omniprésente que ce besoin est vite reléguer au second plan.  TENSIONNNNNNNNNNNNNNNNNNN !!!

Enfin, ce petit vent de fraicheur m’a fait du bien, mais surtout il m’a réconforté sur le faite que CL étaient de très bons auteurs !!!!

 

Je tiens encore à remercier l’Editeur et plus particulièrement Marie et Déborah pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

 

The Elements, tome 3 – The Silent waters de Brittainy C. Cherry

Informations :

  • Editeur : Hugo & Cie
  • Collection : New Romance
  • Nombre de pages : 400
  • Date de publication livre : 1er juin 2017
  • Date de publication ebook : 1er juin 2017
  • Genre : Romance contemporaine, drame
  • Prix : 9.99 – 17€

Résumé :

Notre vie est faite de moments. Certains terriblement douloureux, d’autres merveilleusement optimistes.

J’ai connu beaucoup de ces moments dans ma vie, des moments qui m’ont changée, des moments de défi. En tout cas, au cours des moments les plus importants – des plus déchirants et des plus incroyables – il était toujours là.

J’avais huit ans quand j’ai perdu ma voix. Une partie de moi m’a été volée, et la seule personne qui pouvait vraiment entendre mon silence était Brooks Griffin. Il était la lumière de mes jours sombres, la promesse du lendemain, jusqu’à ce que la tragédie le rattrape.

Une tragédie qui a fini par le noyer dans un océan de souvenirs. C’est l’histoire d’un garçon et d’une fille qui s’aimaient l’un l’autre, mais qui ne s’aimaient pas eux-mêmes. Une histoire de vie et de mort. D’amour et de promesses brisées.

Mon avis

Vous connaissez ces romans qui avant d’avoir été entamée, vous font déjà vibrer de partout, ces romans qui vont vous laisser un arrière-goût de plaisir et de frustration, car ils seront lu tellement vite, dû à une plume magique.  Vous les connaissez ces romans rare, et bien Brittainy ne va pas déroger à cette règle.  Oui, ce roman m’a encore fait du bien.

Dans ce 3eme opus, on découvre l’amoutié de Maggie et Brooks.  Alors que son père va refaire sa vie, Maggie, 6 ans va se découvrir un nouveau frère, une nouvelle soeur, une nouvelle maman et un nouvel ami : Brooks.  Quelques années après cet aménagement, le chemin de Maggie va croiser celui du Mal.  Certes, elle s’en sortira vivante, mais elle aura perdu sa joie de vivre, sa fougue et sa voix.

Au fur et à mesure de la trame, on va écouter le silence de Maggie, ses craintes, sa frustration, au travers de sa relation amoutié avec Brooks.

Le roman est beau, touchant, Brittainy arrive encore avec quelques mots simple à vous donner du plaisir.  Je vous avouerais qu’à un moment, ce silence m’a un peu pesé car je voulais tellement que Maggie sorte de son mutisme, qu’elle (re)vive.  Je voulais tellement retrouver la Maggie de 10 ans, celle qui m’avait fait rire, avec ses petits mots.  Mais il s’agit d’un roman-vibrato et donc, je me doutais bien qu’on n’allait pas juste suivre Maggie.  En parrallèle, on découvre Brooks qui va se retrouver être le miroir de Maggie, Son drame, m’a boulerversé et surtout qu’il est lui, aussi lié à ce 3eme élement qu’est l’eau …. J’en ai râlé, car j’avais cette sensation de revenir en arrière, alors qu’on est censé avancer dans l’histoire, j’en ai pleuré de frustration, pour eux et pour moi.

Je ne serais vous dire ce qui a prédominé dans ma lecture entre le plaisir et la satisfaction d’avoir encore été touchée par Brittainy.

J’espère que le dernier opus, me laissera intact car pour le moment, je suis encore un peu guimauve.

NB : Il est rare les fois ou je lis les remerciements des auteurs, non pas que je boude cette partie du livre, mais après une lecture, formidable j’ai plus tendance à vouloir moi remercier l’auteure pour le bon moment.  Toujours est-il qu’en lisant les remerciements/Note de l’auteure, plusieurs faits ont retrouvé du sens, et quelques interrogations, comme la longueur du silence de Maggie on trouvé leurs réponses.

 

Je tiens encore à remercier l’Editeur et plus particulièrement Magali et Déborah pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

*******************

T1

T2