La femme de mon ami de Polly Dugan

Informations :

  • Editeur : Presse de la Cité
  • Collection : Littérature étrangère
  • Nombre de pages : 368
  • Date de publication livre : 13 avril 2017
  • Date de publication ebook : 13 avril 2017
  • Genre : Drame familial, romance contemporaine
  • Prix : 13 – 20€

Résumé :

Garrett avait oublié cette promesse faite lors d’une soirée très arrosée, jusqu’au jour où, des années plus tard, Leo meurt dans un accident de ski. Sans hésiter, Garrett quitte tout pour rejoindre Audrey et ses trois fils à Portland et les aider à surmonter cette épreuve. Prêt à rester le temps qu’il faudra, il décide de poursuivre les travaux d’agrandissement de la maison et prend peu à peu la place laissée par le défunt.
Quand Audrey et Garrett commencent à se rapprocher, Garrett n’a plus le courage de révéler l’existence du fameux pacte. Que se passerait-il si Audrey le découvrait ?

Mon avis

Je dois vous avouer qu’avant de commencer ma lecture, j’étais plus que préparer sur la thématique.  Malgré cette information la partie de moi qui déteste les infidélités s’est demandé pourquoi Est-ce qu’on se lançait dans cette lecture en sachant d’avance qu’on allait pas du tout accrocher à la story.

Et bien, je me suis laissée tenter et je ne regrette pas ma lecture.  Loin d’être un coup de cÅ“ur, elle a quand même eu le mérite de me faire plaisir, de me donner du plaisir, de l’espoir et de l’envie.

Garret et Leo, sont des amis d’enfance, qui ont tout partagé.  Mais un soir de beuverie, Leo va faire promettre à son mari qu’en cas de malheur il aurait la lourde tâche d’épouser sa femme.  Pensant à un délire de soulard, Garret a oublié cet accord, jusqu’au jour ou l’impossible se produit.

Comme dis précédemment, malgré ma grosse crainte d’avant-lecture, j’ai directement accroché à la story, aux personnages.  L’histoire nous mets directement dans le bain, on est prévenu sur l’issue.  Il ne s’agit nullement d’infidélités et donc les personnages sont en quelques sortes pardonné de leurs actes.  On s’approprie chaque personnage, que cela soit Audrey et Garret, mais les enfants du couple ne sont pas mis sur le bas-côté.  On découvre l’enfance des héros, le drame, le deuil, l’évolution des personnages ensemble et séparément.  Chaque acteur du roman à son chapitre.  On ressent le doute d’Audrey face à sa relation.  Je ne lui en ai même pas voulu, car la reconstruction est une étape du deuil.  Oui, elle aurait pu attendre, les choses vont relativement vite et pourtant j’ai senti quelques fois l’effet inverse.

Le roman est doux et triste à la fois. L’espoir et l’envie viennent assez vite.  Le roman se lit assez vite, on se prend au jeu du chassé-croisé entre les héros.  Un petit plaisir qui dans une autre vie, soyons d’accord n’aurait pas été lu.  Comme quoi, quelques fois il est bon d’aller au-delà de ces préjugés.

A LIRE …

Je tiens encore à remercier l’Editeur et plus particulièrement Anne pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s