Geisha de Chrystal Jones

Informations :

  • Éditeur : Auto-Edité
  • Collection : xxx
  • Nombre de pages : 400
  • Date de publication livre : xxx
  • Date de publication ebook : 13 juin 2017
  • Genre : Drame, rite culturel
  • Prix : 2.99€

Résumé :

Hayley n’a que 5 cinq ans lorsqu’elle se fait enlever par deux hommes devant les yeux de sa mère. Sa nounou, trahie par son amant, vend la petite fille dans une Okiya (maison de geishas). Okassan, sa nouvelle mère, n’a pour ambition que d’en faire sa digne héritière
Hayley devient alors Kimiko. Aidée de sa sœur de cœur, Aiko, elle suivra pas à pas la dure formation que lui impose Okaasan afin de devenir la geisha la plus célèbre du Japon…

Mon avis

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre, j’avais une petite idée au vu du titre, mais j’ai préféré ne pas trop m’étaler mentalement et le soin à Chrystal de faire le travail !

Hayley a 5 ans, lorsqu’elle se fait enlever, n’ayant pu obtenir la rançon du kidnapping, sa nounou va la vendre à Oksana qui fera d’elle, une Geisha auprès de ses sœurs.

Il est clair qu’avec un tel début, je ne pouvais que m’agacer et souhaiter le moins de trouble à Hayley surnommée Kimiko, à la suite de son enlèvement.

Bon ! Il est vrai que j’ai eu un peu de mal au début de ma lecture, mais pour une gamine de 5 ans, je trouvais que Kimiko parlait très très bien.  Pas que cela soit un gros problème, mais pas de zozotement, une diction claire, un bon bagou sans oublier qu’elle venait d’être enlevée. Elle est passée du stade de l’enfance à celui de pré-adulte en moins d’un chapitre.

A côté de cela, j’ai trouvé le travail de Chrystal très bien fait.  Je ne suis pas une adepte des rites japonais et celui de Geisha, m’était un peu inconnu.  Je sais ce qu’est une Geisha, mais j’ai trouvé que Chrystal ne lésinait en rien sur les informations relatif à cet univers.  On a droit à une encyclopédie d’informations mixé à un drame et le tout ensemble m’ont permis de passer un agréable moment.

J’ai apprécié l’évolution de Kimiko auprès d’Oksana et ses soeurs.  Malgré le drame, elle reste digne et n’oublie nullement son objectif : se dépêtre des griffes de sa matrone.  Bien-sûr on a droit à notre moment romance, même si cela peut paraître bizarre au premier abord – tomber amoureuse d’un homme plus âgé -, Chrystal a directement fait taire les mauvaises langues.  Il n’y avait rien de glauques, au regard du drame de Kimiko et de ce qu’elle aurait pu subir.  J’ai trouvé cette partie de l’histoire très belle et je regrette même qu’elle n’ait pas été approfondi.  Tout va trop vite et je voyais les pages défilées et j’avais peur de ne pas avoir un happy End directement.

Je connaissais le travail de Chrystal de loin en loin.  J’avais déjà vu quelques articles sur son travail, mais je n’avais jamais pris le temps de la lire et pour un 1er essai, je m’en sors bien.  Même si je dois dire que le roman souffre – encore -, hélas de quelques fautes de frappes.

Enfin, petite incursion dans l’univers des Geisha, qui vous offrira un petit instant break assez agréable.

 

Je tiens encore à remercier l’auteure pour l’envoi de ce Service-Presse

Photo

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s